Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique information sur l'IndeLe manque de femmes en Inde n'est pas un phénomène nouveau mais il prend, depuis peu, une ampleur inédite lié à l'arrivé de nouvelles technologies et l'accroissement d'un désir toujours plus marqué pour les biens de consommation que l'émergence du pays a engendré. En effet, malgré l'interdiction de toute dot de mariage par la loi du 20 mai 1961, celle-ci reste en vigueur dans la quasi-totalité du pays. Elle consiste, pour la famille d'une fille à marier, à indemniser la famille du futur mari par des sommes d'argents et des cadeaux sous forme de biens de consommation, bijoux, propriétés, etc. Les montants impliqués sont liés à la caste de la mariée ainsi qu'au type de mari recherché. Si ce dernier bénéficie d'une bonne situation et d'un patrimoine la dot sera plus importante. Par ailleurs, dès son mariage, la fille qui sa famille pour rejoindre celle de son mari. Il s'agit dont d'un double sacrifice pour chaque famille d'une fille qui non seulement doit verser d'importantes sommes pour la dot et les frais du mariage mais aussi perdre la contribution d'une fille à la vie de la famille.

Save the Girl
Save The Girls - Campagne du gouvernement indien
 

Mahila Samakhya Ces coutumes prohibées, mais tenaces, ont amené beaucoup de familles à ne plus souhaiter avoir de fille. Pour y parvenir, elles ont souvent recours à des complicités médicales qui, en contrepartie d'indemnité à la mesure du risque encouru, enfreignent les lois sur la révélation prénatale des sexes et l'avortement sélectif. Aidés par des techniques toujours plus efficaces et des moyens de coercition encore trop limités, de nombreux médecins et cliniques paramédicales, prospèrent en étant à l'origine d'un véritable génocide. Devant le caractère inquiétant de ce phénomène et des effets collatéraux qu'il induit comme les violences sexuelles, l'augmentation de la prostitution, la polyandrie, la désertification des campagnes, ou les drames humains et familiaux, les autorités locales et nationales n'ont de cesse de mettre en place lois et mesures pour endiguer le phénomène. A ceci s'ajoute le travail de nombreuses ONG et associations en Inde et à l'étranger qui interviennent tant au niveau de la formation, que de l'éducation, de la traque des médecins avorteurs, de l'assistance aux femmes, etc. Malgré tous ces efforts et les cris d'alarmes de nombreuses organisations internationales, la criminalité contre les femmes n'a jamais été aussi forte et le décalage démographique aussi net. Pour faire le point sur le sujet et ses nombreuses implications, nous avons regroupé ici le maximum de sources, de liens et d'informations vous permettant de mieux appréhender le phénomène dans sa globalité. Sans prétendre à l'exhaustivité, cette compilation est un point de départ et s'enrichira bien volontiers de vos contributions via les commentaires situés en fin d'article.

Ratio des sexes
(femmes pour 1000 hommes)

1901 -> 972
1911 -> 964
1921 -> 955
1931 -> 950
1941 -> 945
1951 -> 946
1961 -> 941
1971 -> 930
1981 -> 934
1991 -> 926
2001 -> 933
2011 -> 940


Revue de presse

Foeticide des filles en Inde : Bombe à retardement…
04/11/13AgoraVox 
"De plus, une étude a même démontré que quand il s’agit d’un troisième enfant, seules 219 filles naissaient pour 1000 garçons"

Des méthodes musclées pour restaurer l'équilibre entre les sexes
31/07/2012 - Nouvel Observateur
"Jusqu'en 2004, Nawahshahr, dans l'Etat rural du Pendjab, était connu pour son déséquilibre abyssal entre les sexes, avec un ratio annuel de 795 filles pour 1.000 garçons à la naissance."

L'Inde est le pays le plus dangereux pour les femmes
14/06/2012 - 7 sur 7
"L'Organisation des Nations Unies avance que l'Inde est devenu le pays où il est le plus dangereux de naître fille. Un constat partagé par le Dr. Anand Krishnan, de l'All Indian Institute of Medical Sciences, qui étudie depuis des années l'écart entre les genres"

 

2 familles ne peuvent pas partager les nouveaux-nés
02/04/2012 - Voix de la Russie
"La presse indienne a déjà décrit cette bataille familial comme « témoignage amer » du bas statut social des filles au sein de l'Etat."


Taire le sexe des foetus pour sauver des filles: l'avortement en débat au Canada

16/01/2012 - Le Point
"Il cite des recherches confirmant que ce genre de sélection existe au Canada dans les communautés d'origine indienne, chinoise, coréenne, vietnamienne et philippine."

L'élimination prénatale des filles gagne du terrain, notamment dans les Balkans
02/12/2010 - Le Point
"L'élimination prénatale des filles, pratique courante en Inde et en Chine, ne cesse de gagner du terrain dans le monde, atteignant depuis une dizaine d'années des pays comme la Géorgie, l'Azerbaïdjan, l'Arménie, l'Albanie, le Kosovo, le Monténégro et la Macédoine, ont indiqué des démographes réunis vendredi pour une conférence organisée sur ce sujet à Paris."

L'élimination prénatale des filles gagne du terrain, notamment dans les Balkans
02/12/2011
- Le Point
"L'élimination prénatale des filles, pratique courante en Inde et en Chine, ne cesse de gagner du terrain dans le monde, atteignant depuis une dizaine d'années des pays comme la Géorgie, l'Azerbaïdjan, l'Arménie, l'Albanie, le Kosovo, le Monténégro et la Macédoine, ont indiqué des démographes réunis vendredi pour une conférence organisée sur ce sujet à Paris."

Un prénom pas pour la vie
24/10/2011 - indeaparis.com
"C'est ainsi que l'État du Maharashtra a jugé utile de rebaptiser 265-267 filles dont le prénom indiquerait trop explicitement qu'elles n'avaient pas été désirées (Nakushi en maharati)."

10 à 20 % d’hommes « en trop », en Chine et en Inde
16/03/2011 - Generation Street
"L’étude a été effectuée par des chercheurs de l’University College de Londres. Elle apporte des précisions sur un phénomène déjà connu, et qui a commencé dans les années 1980. La technique de l’échographie a commencé à permettre aux familles de savoir très tôt le sexe de l’enfant à naître."

Les avortements de foetus de sexe féminin augmentent en Inde
10/02/2011 - Radio Canada
"Le nombre d'avortements de foetus de sexe féminin a atteint un nombre sans précédent chez les Indiennes depuis que les ultrasons sont facilement accessibles, révèle une étude du Centre du marché et de l'organisation publics de l'Université de Bristol."
 

 

Un monde sans filles ? - extrait de l'émission L'Effet Domino diffusée le 9 octobre 2009 sur Arte
 
En Inde et en Chine, le mariage vire au casse-tête
15/04/2010 - Le Monde 
"Dans les Etats de l'Inde les plus touchés, comme le Pendjab, où il naît 126 garçons pour 100 filles, ou en Haryana (125 garçons pour 100 filles), "des femmes sont importées qui ne partagent ni la culture ni même la langue des hommes qu'elles épousent", explique l'anthropologue Ravinda Kaur. Ces jeunes mariées peuvent être achetées, via des "agents" payés à la commission, ou issues d'un trafic. La chercheuse relève aussi le recours à une "polyandrie forcée, plusieurs frères se partageant la même femme". Les mariages inter-castes sont de plus en plus nombreux, attisant la violence des religieux hindous."

Female foeticide a shame on Indian society: PM
15/08/2009 - DNA India
"The Prime Minister announced the launch of a National Female Literacy Mission with an aim to reduce female illiteracy by half. He said special care would be taken of needs of women and children and added that the Government has decided to extend the benefit of ICDS to every child below the age of six years by March 2012."

L'enclave des filles au pays des garçons
31/10/2008 - Courrier international 
"Dans un pays où beaucoup de familles préfèrent avoir des garçons et où l'on pratique l'avortement sélectif, le village de Bijlipur porche de Ludiana au Pendjab fait exception : il compte 1 800 femmes pour 1 000 hommes. Pour le plus grand bonheur de ses habitants."

Sexe des foetus: Google et Microsoft retirent des publicités en Inde 
18/09/2008 - Le Parisien 
"Les géants de l'internet Google et Microsoft ont retiré de leur portail en Inde des publicités vantant des produits et techniques permettant de déterminer le sexe d'un enfant à naître, sur injonction de la justice indienne, a assuré jeudi un avocat à l'origine de la plainte." 

Google, Microsoft, Yahoo ! au tribunal pour une affaire de sexe 
20/08/2008 - 20 Minutes 
"Google, Microsoft, Yahoo ! au tribunal pour une affaire de sexe. Et pas n’importe quel tribunal : la Cour suprême indienne. Et pas pour n’importe quelle cause : avoir diffusé des publicités aidant à la détermination du sexe d’un enfant à naître."

Sans females, men go gay in Mehsana
15/07/2008
- Times of India
"All thanks to the dearth of eligible brides because of rampant foeticide over the years. Trends show that many affluent Mehsana men in their 30s are now wining and dining gays from Ahmedabad. Suresh (name changed), a prominent figure in the gay circuit of Ahmedabad, is now being sought out frequently by unmarried men from Mehsana."


Un continent sans femmes
10/07/2008 - Courrier International
"La fréquence accrue des avortements sélectifs au Nord et à l’Ouest [dans ce que l’on appelle le BIMARU, littéralement “pauvreté” et acronyme pour Bihar, Madhya Pradesh, Rajasthan, Uttar Pradesh] n’est pas due à la disponibilité des équipements médicaux, puisque le Kerala et le Bengale-Occidental possèdent autant d’appareils que le Bihar ou le Madhya Pradesh."

Cesser d’éliminer les filles et de culpabiliser les femmes
03/07/2008 - Courrier International
"Comme dans de nombreux pays, l’interruption volontaire de grossesse est autorisée en Inde [depuis 1972] et peut être pratiquée dans de bonnes conditions dans les hôpitaux publics. Pourtant, bien qu’elles jouissent de ce droit, seule une très faible proportion des femmes qui avortent le font dans des établissements publics, la plupart faisant appel à des médecins du privé, voire à des charlatans."


Inde: le nombre de filles n'a jamais été aussi bas

23/06/2008
- Le Vif.be
"Le nombre de filles nées en Inde a atteint un plus bas historique, victimes de la préférence des familles pour un héritier mâle, a averti samedi l'organisation britannique ActionAid, mettant en garde contre une génération perdue de femmes."


5000 dollars la naissance d'une fille
08/03/2008
 - Le Temps.ch
"L'Inde versera une aide financière aux familles les plus pauvres pour lutter contre l'avortement et les infanticides. Un programme qui entend sauver 100000 filles en 2009."

Le foeticide des filles est pratiqué à grande échelle
16/12/2006
 - indeaparis.com
"En Inde, la situation des femmes a empiré ces dernières années. Toutes les 7 minutes une femme meurt pour des causes liées à la grossesse, tandis que des millions de bébés non encore nés sont tués, pour l'unique raison qu'il s'agit de filles. L'Eglise catholique tire la sonnette d'alarme. Selon la revue médicale britannique "The Lancet", ce sont au moins 500.000 fœtus féminins qui sont éliminés chaque année."

Le Pendjab, champion indien de la disparition des filles

03/03/2006 -
Courrier international
"Et il y a pire. A Nai Majara, chez les bébés de moins de 1 an, le sex-ratio est de 437 filles pour 1 000 garçons. "C'est une honte pour notre village, mais que puis-je faire ? C'est la même chose partout", se plaint Satnam Singh, une autre travailleuse sociale. A Gobindpura, enfin, un village très prospère, entouré de champs de blé et de canne à sucre, vingt-quatre garçons sont nés l'an passé et seulement dix filles, soit un sex-ratio de 416 pour 1 000. Il y a encore quelques années, il était de 636 pour 1 000."

Inde: la science facilite la sélection sexiste

09/1999
 - Unesco
"D’après une enquête réalisée à Bombay en 1985, 90% des centres d’amniocentèse pratiquaient la détermination du sexe et près de 96% des fœtus féminins étaient avortés. Aujourd’hui, on préfère les ultrasons: 1 500 cliniques s’y consacrent dans le seul Pendjab, l’Etat du nord de l’Inde qui compte plus de 20 millions d’habitants. Le seul effet apparent de la loi de 1996 a été d’augmenter les honoraires des médecins: ils sont passés de 10 à 30 dollars la consultation, en raison du risque de sanction pénale."

Reportage d'Arte sur le l'infanticide et le foeticide en Inde (en 2 parties)


 

Les livres

Quand les femmes auront disparu
"Loin des clichés de la mère magnifiée et de l'amour enchanteur sous les sunlights de Bollywood, la femme indienne vit un véritable calvaire, que nous décrit par le menu Bénédicte Manier, après une enquête de terrain qui ne laisse aucun doute sur l'acuité du problème. Connus comme faisant partie de la ceinture de foeticide (foeticide belt) de nombreux états du nord de l'Inde (Pendjab, Haryana, Uttar Pradesh) se livrent dans une relative impunité à un véritable génocide à l'encontre du sexe féminin qui, selon des statistiques récentes, serait responsable d'un déficit de près de 100 millions de femmes en Asie !"

Le premier siècle après Béatrice
Un livre d'anticipation d'Amin Maalouf sur le déficit de femmes et ses conséquences sur la société.

En espérant un fils - La masculinisation de la population chinoise
INED - ISBN 9782733201664
La Chine, pays le plus peuplé au monde (1,3 milliard d'habitants) est aussi celui qui connaît le rapport de masculinité (proportion d'hommes par rapport au nombre de femmes), le plus élevé du monde et qui ne cesse daugmenter depuis 30 ans. Une situation non conforme aux normes naturelles démographiques, conséquence dramatique d'une confrontation entre, d'une part, la politique de l'enfant unique et, d'autre part, un déficit féminin des naissances doublé dune mortalité élevée chez les petites filles. Les implications démographiques et sociales de ce déséquilibre commencent à se faire sentir en Chine alors que le pays est entré de plain pied dans l'économie de marché.

Stop Sex Selection Board

Delhi  1991: 915 girls for every 1000 boys
Delhi  2001: 868 girls for every 1000 boys
Delhi  2011: ??? - Photo ® CSR India

 

Rapports - thèses - mémoires

Disappearing Daughters - Actionaid
Situation des enfants dans le monde 2008 - Unicef
A Girl's right to leave, Female foeticide and Girl Infanticide

Cinéma

Matrubhoomi (Un monde sans femme)
It's a Girl le film

Reportage : Arte France/CAPA
La malédiction de naître fille

Associations impliquées dans cette cause

France


Alliance des femmes
C'est un mouvement transnational mieux qu'international, qui pose dans chaque pays des problèmes spécifiques mais dont les principes sont universels et généraux. Les choix politiques des femmes s'inscrivent donc a l'échelle planétaire. C'est dans un tel contexte que doit s'assumer une conception moderne des droits des femmes, de leur statut et de leur revendication identitaire. Elle entraînera des solutions à quelques-uns des problèmes actuels qui menacent la démocratie.

Choisir la cause des femmes
L’association choisir la cause des femmes est créée en juillet 1971 par des personnalités comme Gisèle Halimi (Avocate), Simone de Beauvoir (Philosophe, écrivaine et première Présidente de l’association), Jean Rostand (Académicien), Christiane Rochefort (Romancière), Jacques Monod (Prix Nobel de médecine). Ses objectifs initiaux sont :
- l’éducation sexuelle et la contraception libre et gratuite
- l’abrogation de la loi répressive de 1920, qui condamne l’avortement
- la défense gratuite des femmes poursuivies pour avortement

 

Ratio hommes femmes dans le monde
Ratio du nombre de femmes pour mille hommes dans les dix pays les plus peuplés du monde - Source Population Foundation of India

 

Inde

Centre for Social Research (CSR)
Centre for Social Research iest une association majeure en Inde qui, depuis 1983, travaille dans les secteurs de la recherche, de la formation et du militantisme pour émanciper les femmes et contribuer à un meilleur équilibre entre ces dernières et les hommes.

Indian Female Foeticide
Basée à Delhi, cette association créée en 2001 consacre tous ses efforts à lutter contre le foeticide dans tous le pays. Elle met sur son site de nombreuses ressources à la disposition de tous ceux qui agissent contre ce fléau.

Liste d'ONG indiennes contre le foeticide
Liste d'ONG indiennes d'aide aux femmes

Lois indiennes en vigueurs

The Dowry Prohibition Act 1961 - Loi de 1961 interdisant la dot
Pre-Natal Diagnostic Techniques (Regulation and Prevention of Misuse) Act 1994
Pre-Natal Diagnostic Techniques (Regulation and Prevention of Misuse) Act 2002
Liste complète des lois et décrets indiens sur le sujet

Ressources
Ratio des sexes par pays et par âge dans le monde (CIA)
Ministry of Women and Child Development

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos