Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

rubrique des musées en relation avec l'IndePour permettre un plus grand accès aux musées français, le ministère de la Culture teste, pour une période de six mois, l'accès gratuit aux collections permanentes de différents musées de Paris et de Province. Les musées préférés des indianistes, à savoir Guimet et Quai Branly, font partie de cette mesure suivant des conditions et des horaires que nous avons compilés pour vous...

Afin de favoriser l’accès du plus grand nombre à la culture, plusieurs pays d’Europe, dont le Royaume-Uni, ont choisi depuis quelques années de rendre leurs musées gratuits pour tous en tout cas en ce qui concerne les collections permanentes. Considérant le légitime débat que ce sujet suscite dans notre pays, le Premier ministre, sur proposition de Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, a souhaité que la France expérimente elle aussi plusieurs dispositifs de gratuité dans des musées nationaux dépendant des ministères de la Culture et de la Communication, de la Défense et de l’Enseignement. Cette expérimentation, pilotée par le ministère de la Culture et de la Communication, portera sur 14 musées et monuments nationaux dans toute la France, du 1er janvier au 30 juin 2008. Elle aura pour objectif d’évaluer l’impact de la gratuité sur l’affluence mais aussi sur la structure du public qui se rend dans les musées. La question est de savoir si un tel dispositif permet d’attirer des visiteurs qui n’ont pas l’habitude de fréquenter les musées.

frequentation_musee.jpgSeul l’accès aux collections permanentes sera gratuit pendant ces six mois. Les statistiques montrent en effet que les expositions temporaires attirent un public déjà familier des lieux culturels en général. Les collections permanentes doivent donc être considérées comme le socle du service public rendu par les musées. Les établissements dits "familiaux" – comme la Cité des Sciences et le Palais de la découverte ne font donc pas partie de l’échantillon puisqu’ils ne disposent pas de collections permanentes. Plusieurs dispositifs de gratuité seront testés. Les enjeux, les contextes, les situations sont en effet très divers d’un établissement à l’autre. L’expérimentation doit donc être adaptée.

A côté des 14 établissements qui testeront la gratuité totale, quatre grands musées parisiens – déjà les plus fréquentés – mettront en place un dispositif de gratuité ciblée à destination du jeune public. Ils accueilleront ainsi gratuitement les visiteurs entre 18 et 25 ans inclus un soir par semaine, de 18h à 21h. :

- le musée national d’Art moderne le mercredi
- le musée d’Orsay le jeudi
- le Louvre le vendredi
- le musée du Quai Branly le samedi

L’échantillon de 14 établissements retenu pour l’expérience de gratuité totale est représentatif de la très grande diversité des musées nationaux (situation géographique, thème et période traités, contexte local). Cette diversité était nécessaire, afin que l’expérimentation permette de mesurer le seul critère du prix dans la décision de visite, indépendamment de toute autre considération.

Seront donc concernés :

A Paris et en région parisienne :

- le musée Guimet
- le musée de Cluny
- le musée des Arts et métiers
- le musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye
- le musée national de la Renaissance d’Ecouen
- le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

En province :

- le musée de la Marine de Toulon
- le musée national Adrien Dubouché à Limoges
- le musée Magnin à Dijon
- le palais du Tau à Reims
- le palais Jacques Coeur à Bourges
- le château d’Oiron
- le musée national du château de Pau
- le château de Pierrefonds

Le suivi et l’étude de cette expérimentation seront confiés à un prestataire extérieur, et coordonnés et supervisés par les services du ministère de la Culture et de la Communication. L’enquête évaluera l’affluence mais déterminera surtout la composition socio professionnelle du public, à partir d'un échantillon de la fréquentation en période de tarification, afin d'établir une véritable comparaison.

En fonction des résultats de cette étude, le gouvernement décidera ou non d’étendre des mesures de gratuité – ciblées, sectorielles ou plus globales – aux musées nationaux.

Gratuité dans les musées nationaux : une histoire mouvementée

1793 Entrée gratuite à l'ouverture du Museum central des arts, réservé aux artistes et amateurs
1855 Entrée gratuite et ouverture du Museum central des arts
1905 Instauration d'un droit d'entrée au Musée des arts décoratifs
1908 Instauration d'un droit d'entrée dans 5 musées de la Ville de Paris
1919 Instauration d'un droit d'entrée au musée Rodin, dès sa création
1922 Entrée gratuite seulement le dimanche et le jeudi après-midi et instauration d'un droit d'entrée dans les musées nationaux
1929 Entrée gratuite pour les moins de 16 ans, les élèves et les étudiants dans les musées nationaux Suppression de la gratuité du jeudi après-midi dans les musées nationaux
1935 Suppression de la gratuité du dimanche dans les musées nationaux, remplacée par un tarif réduit Le Louvre et le musée du Luxembourg préservent la gratuité
1977 Entrée gratuite pour tous le dimanche au Centre Georges Pompidou, dès sa création
1982 Entrée gratuite le mercredi après-midi dans les musées nationaux
1984 Suppression de la gratuité le mercredi après-midi dans les musées nationaux
1990 Suppression de la gratuité du dimanche au Louvre
1995 Suppression de la gratuité du dimanche au Centre Georges Pompidou
1996 Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois au Louvre, pour une période d'expérimentation de deux ans
2000 Entrée gratuite le premier dimanche de chaque mois dans tous les musées nationaux
2002 Entrée gratuite pour les moins de 18 ans dans les musées nationaux
2005 Entrée gratuite pour les moins de 25 ans pour les nocturnes au Louvre



Musée national des arts asiatiques - Guimet
emile_guimet.jpg

Émile Guimet, industriel et
passionné d'art

Le musée Guimet, fondé en 1889 par l'industriel lyonnais Emile Guimet, a d'abord été consacré aux religions de l'Asie, de l'Egypte et de l'Antiquité classique. Devenu par la suite le Musée national des arts asiatiques, le musée Guimet réunit des collections provenant de diverses expéditions et missions savantes françaises en Asie, régulièrement enrichies par des acquisitions et d'importantes donations. Au cours des années 1920, le musée Guimet avait reçu les riches collections du Musée indochinois du Trocadéro, avant d'accueillir, en 1945, le bel ensemble d'œuvres d'Extrême-Orient conservées jusqu'alors au musée du Louvre.

A la suite d'une complète rénovation qui s'est achevée au début de l'année 2001, le musée Guimet a pu réorganiser les circuits de présentation des collections sur 5.480 m2. Les visiteurs du musée peuvent ainsi suivre la diffusion de la civilisation indienne et de ses deux grandes religions - hindouisme et bouddhisme - dans l'Asie du Sud-Est, et tout particulièrement au Cambodge. Partant toujours de l'Inde, ils peuvent aussi emprunter les itinéraires de la route de la soie vers la Chine, la Corée et le Japon, en passant par l'Afghanistan ou les routes himalayennes du Népal et du Tibet. Un autre circuit permet de suivre la grande civilisation chinoise dans toute sa dimension historique et de comprendre son rayonnement sur la Corée et le Japon. Le musée des arts asiatiques Guimet a été transformé en établissement public à caractère administratif (EPA) en 2004 (pour en savoir plus).

Etat des lieux de la tarification

Droit d'entrée individuels

Collections permanentes :
> Plein tarif : 6,50€
> Tarif réduit : 4,50€

Expositions temporaires :
> Plein tarif : 7€
> Tarif réduit : 5€

Collections permanentes et expositions temporaires (billet combiné) :
> Plein tarif : 8,50€
> Tarif réduit : 6€

Gratuité

Pour les moins de 18 ans, les handicapés, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires du RMI ou de l'aide sociale, les titulaires du minimum vieillesse, les mutilés de guerre (avec un accompagnateur par personne), les personnels en activité ou retraité du ministère de la Culture, le personnel scientifique des musées publics, les journalistes, les élèves d'écoles d'art, les membres du corps enseignants en déplacement pour préparer une visite avec des élèves, les membres de l'Association des critiques d'art ou membres du Syndicat de la presse artistique, les artistes professionnels, les conférenciers nationaux ou guides-interprètes nationaux, les députés ou sénateurs, les membres du Parlement européen, le personnel de l'INHA, les membres du Conseil d'administration et de la commission des acquisitions du musée Guimet, les membres de l'ICOM et de l'ICOMOS.

Audio guide en 8 langues : gratuit (réservé uniquement aux visiteurs individuels).
Billet valable pour une journée (entrées-sorties acceptées).
Livret jeux gratuit pour les enfants.
Accès libre et gratuit au Panthéon bouddhique, au jardin japonais, à la bibliothèque et aux archives photos.

Fréquentation

Fin septembre 2007, 233.522 personnes sont venues visiter les collections permanentes et les expositions temporaires du musée Guimet, contre 246 208 sur l'ensemble de l'année 2006. Les collections permanentes ont attiré en moyenne 638 visiteurs par jour en 2007 contre 540 visiteurs en 2006. Si l'on tient compte de toutes les activités du musée, la fréquentation totale de l'établissement s'est établie à 258 432 visiteurs fin septembre 2007 contre 263 933 sur la totalité de l'année 2006. La part des visiteurs gratuits est de 30,9 % en 2007 contre 38,6 % en 2006.
Les premiers dimanches de chaque mois, durant lesquels la gratuité est accordée aux visiteurs des collections permanentes, ont reçu en moyenne 2.190 visiteurs en 2007 contre 2.503 en 2006.

Informations pratiques

Horaires d'ouverture
Tous les jours sauf le mardi, de 10 h 00 à 18 h 00
Fermeture de la caisse à 17 h 30
Fermeture des salles à 17h45.

Renseignemets
Tél. 01 56 52 53 00
Site Internet :
http://www.museeguimet.fr

Adresse
Musée national des Arts asiatiques-Guimet
6 place d’Iéna - 75016 Paris

Le musée du quai Branly

le bâtiment
Imaginé par l'architecte Jean Nouvel, le musée est conçu comme une longue passerelle sur pilotis avec, sur son nord côté, des "boîtes" de couleur en saillie. Situé dans un vaste jardin, le musée abrite également une galerie d'expositions temporaires, un théâtre, une salle de cinéma, un salon de lecture, une médiathèque, une librairie-boutique, un café ainsi qu'un restaurant. Le long du quai, les passants peuvent admirer le mur végétal de 800 m2 qui contient 15 000 plantes, soit 150 espèces du monde entier.

la collection
Les 3 500 oeuvres exposées sur le plateau des collections permanentes sont présentées dans un vaste espace sans cloisons, réparti en grandes zones géographiques : l'Afrique, l'Asie, l'Océanie et les Amériques. A l'intérieur de chaque parcours, des oeuvres de différentes natures sont présentées, des plus usuelles jusqu'aux chefs-d'œuvre, tout en mêlant à chaque fois une approche esthétique et didactique, grâce aux textes ou multimédias incluant photographies, films et musiques.

quai_branly.jpg

les spectacles
Véritable carrefour des cultures du monde, le musée propose une politique de programmation de spectacles vivants dans son théâtre - arts de la scène, théâtre, danse, musique - créant ainsi une véritable cité culturelle des arts extra européens. Dans une volonté d'aborder les grandes traditions et cultures de notre monde, d'en percevoir les prolongations dans notre univers, les spectacles sont conçus autour de thématiques qui caractérisent chaque saison.

les expositions temporaires
La vie du musée du quai Branly est rythmée par de multiples expositions temporaires destinées à mettre en perspective ses collections sous des angles sans cesse renouvelés et faire partager au public les trésors provenant d'autres institutions internationales ou les créations d'artistes contemporains. Fort de ses trois espaces dédiés aux présentations temporaires, le musée invite ses visiteurs à s'enrichir de l'expérience de cultures, d'époques ou de visions différentes. 

les grandes conférences
Tout au long de l'année, au sein du théâtre Claude Lévi-Strauss et dans le cinéma, un ensemble de conférences et de colloques interroge sur des enjeux historiques et contemporains et favoriser le dialogue autour de la notion de diversité. En accès libre et gratuites, ces conférences donnent la parole à des historiens, des anthropologues, des chercheurs universitaires, des philosophes et des artistes, et sont destinées au plus grand nombre ainsi qu'à des publics de spécialistes.

État des lieux de la Tarification

Billet Collections : permet d'accéder au plateau des collections, à la mezzanine d'informations anthropologiques et aux deux galeries suspendues présentant l'exposition d'anthropologie et les expositions "dossier".
> Tarif plein : 8,50€
> Tarif réduit : 6€
> Réduction : étudiants
> Gratuité : moins de 18 ans, chômeurs, RMIstes, grands mutilés de guerre et grands handicapés civils, personnes handicapées et un accompagnateur (sur présentation d'un justificatif d'invalidité), journalistes, titulaires de la carte "culture", amis du musée, détenteurs du "Pass musée du quai Branly", membres de l'ICOM, de l'ICOMOS et de l'IAA, membres de l'AICA, étudiants de l'Ecole du Louvre ou inscrits aux programmes d'enseignement du musée du quai Branly, titulaires d'un Paris Museum Pass, titulaires de la carte chercheur du musée du quai Branly, conférenciers de la RMN, conférenciers et guides interprètes internationaux, membres des sociétés savantes, membres de la maison des artistes, résidents de la Cité Internationale des Arts.

Billet Expositions temporaires
Permet d'accéder aux expositions temporaires de la galerie Jardin.
> Tarif plein : 8,50€
> Tarif réduit : 6€
> Réduction : étudiants, titulaires de la carte chercheur du musée du quai Branly, conférenciers de la RMN, conférenciers et guides interprètes internationaux, membres des sociétés savantes.
> Gratuité : moins de 18 ans, chômeurs, RMIstes, grands mutilés de guerre et grands handicapés civils, personnes handicapées et un accompagnateur (sur présentation d'un justificatif d'invalidité), journalistes, titulaires de la carte "culture", amis du musée, détenteurs du "Pass musée du quai Branly", membres de l'ICOM, de l'ICOMOS et de l'IAA, membres de l'AICA, étudiants de l'Ecole du Louvre ou inscrits aux programmes d'enseignement du musée du quai Branly, membres de la maison des artistes, résidents de la Cité Internationale des Arts.

Billet "Un jour au musée"
Billet Collections + billet Expositions temporaires
> Tarif plein : 13€
> Tarif réduit : 9,50€
même réduction et gratuité que pour le billet Expositions temporaires

> Adhésion : les Pass du musée du quai Branly donnent un accès illimité à tous les espaces du
musée, servent de coupe-file en cas d'affluence, et permettent de bénéficier de réductions sur les spectacles du théâtre.
> Pass quai Branly : 45€
> Pass quai Branly duo : 70€
> Pass quai Branly jeunes : 15€
> Pass quai Branly : enseignant & chercheur : 30€ - Pass quai Branly- Collectivité : 35€
Collections, Expositions temporaires et "Un jour au musée" :
Fréquentation pour la 1ère année d'ouverture, de juin 2006 à juin 2007 : 1,7 million de visiteurs

Informations pratiques

Horaires d'ouverture
Mardi, mercredi, dimanche: de 11h à 19h.
Jeudi, vendredi, samedi : de 11h à 21h.
Groupes : de 9h30 à 11h
tous les jours sauf le dimanche.
Fermeture hebdomadaire le lundi.

Renseignements
Téléphone : 01 56 61 70 00
Mail :
contact@quaibranly.fr
site Internet : www.quaibranly.fr
réservations : 01 56 61 71 72

Adresse
Musée du quai Branly
37 quai Branly - 75007 Paris