Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique concerts de musique de l'IndeInstrument emblématique du sud de l'Inde, la vina (ou veena) carnatique trouve en Raghunath Manet l'un de ses meilleurs ambassadeurs en France et dans le monde. Il sera en concert les vendredi 15 et samedi 16 octobre prochains à la Cité internationale des Arts...

 

La musique carnatique
La musique carnatique se rencontre dans les états du sud de l'Inde : Tamil-Nadu, Andra-Pradesh, Karnataka et Kerala. Elle est fondée sur un système mélodique (râgâ-m) et des cycles rythmiques (tâlâ-m). La mélodie s'élabore à partir d'une gamme comportant 7 notes.

A l'origine, cette musique était jouée dans les lieux de culte, sous les arbres sacrés, dans la pièce familiale réservée à la prière rituelle, ainsi que dans les salles d'audience des palais de Maharadjas. Le plus souvent, c'était une musique religieuse, elle était vouée à l'adoration passionnée des dieux. On la décrivait comme le moyen le plus accessible et le plus élevé de communication avec le divin. Les concerts de vina avaient une place importante dans les lieux de culte.

La vina
La vina est l'instrument le plus important du sud de l'Inde car le style de la musique carnatique s'est développé autour de la technique du jeu de cet instrument. Elle est considérée comme le plus ancien instrument et le plus vénéré de l'Inde du sud. Il est toujours considéré comme un instrument divin, noble et difficile.

La morphologie de la vina a beaucoup évolué à travers les différentes époques. La forme actuelle de la vina appelée “Sarasvati-vina” ressemble à un luth dont la caisse de résonance est en bois dur (bois du jacquier). Il est creusé de plus d'un mètre de long servant de manche aux extrémités duquel sont fixées deux caisses : une calebasse ou une gourde faite de papier maché et un corps de résonance en bois. Le manche de l'instrument se termine par une sculpture représentant la tête d'un dragon préhistorique.

Sur le manche en cire, sont fixées rigidement 24 barrettes ou frettes de cuivre. Chaque frette marque un semi-ton donnant à la vina une rangée de trois octaves et demi.

C'est un instrument à sept cordes d'acier et de laiton qui sont pincées. La vina est tenue par dessus l'épaule gauche et croise devant la poitrine pour se poser sur le genou droit. 

Raghunath Manet à la vina carnatique


Raghunath Manet
Raghunath Manet est un maître de vina (luth du sud de l'Inde) ; il a été initié dès son plus jeune âge au chant par son grand-père Gnanamani Pillai et à la vina par les célèbres maîtres Gaumati Shankara Iyer, Rajeswari Padmanabhan et Ranganayaki Rajagopalan. Diplômé de la prestigieuse Académie Kalâkshêtra de Madras, il en obtient un Premier Prix de vina.

Quand ?
Vendredi 15 octobre et samedi 16 octobre 2010 à 20h30

Combien ?
22€ - Réservation FNAC

Où ?
Cité internationale des Arts
18 rue de l'Hôtel-de-Ville - 75004 Paris
Métro Pont-Sainte-Marie ou Saint-Paul

{mosmap width='460'|height='300'|address="18 rue de l'Hôtel-de-Ville - 75004 Paris"|zoomNew='0'|overview='0'|tooltip='Cite de la Musique'|marker='1'|align='center'}Carte intégrée - Vous pouvez la déplacer à l'aide de votre souris, mais aussi changer le zoom et le type de vue (Plan, Satellite ou Earth)