Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique spectacles de marionnettes indiennesC'est à l'occasion des animations du  "18ème à l’Heure Indienne" (voir ICI) que le Grand Parquet propose à nos bambins à partir de 3 ans, un magnifique spectacle de Kathputli, danses et marionnettes du Rajasthan suivi d'une projection d'un documentaire "Bouteilles vides, bidons rouillés" de Zazie Hayoun sur le génie du recyclage en Inde. En prime, vous pourrez visiter le Jugaad, la rue des petits métiers, une exposition vivante d'une rue de Bombay reconstituée. Un magnifique programme pour petits et grands dont nous avons tout le détail...

Sur l'air de l'Inde au Grand Parquet
du 23 mars au 15 avril 2007

Kathputli - Danses et marionnettes du Rajasthan

L’art des marionnettes est né au Rajasthan de la nécessité de distraire un prince insomniaque et depuis, les maîtres de marionnettistes se transmettent leurs secrets de père en fils.

Le spectacle Kathputli, danses et marionnettes du Rajasthan, présente la particularité de mêler les danses et les marionnettes : la danseuse à l’avant scène, faisant le lien avec le public tout au long de la représentation.

En première partie, l’histoire se déroule dans un petit village indien, au lever du jour, et raconte de nombreuses scènes de la vie quotidienne à travers des personnages pittoresques : le marchand de Bétel, le barbier, le cordonnier, le tailleur, le porteur d’eau…

grand_parquet_1 
Le  Kathputli, c'est danses et...

La deuxième partie, issue directement de la tradition des Kathputli, se passe à la cour de l’empereur Akbar. Tous les maharajas sont conviés à un festin durant lequel se déroulent plusieurs attractions : le charmeur de serpents, une danseuse, un acrobate qui jongle avec des torches enflammées, un dompteur d’éléphant… et bien d’autres distractions qui viendront égayer la fête du plus grand monarque de l’Inde.

Les artistes convient le public à un divertissement, à la fois simple et sophistiqué, où danses et marionnettes créent un univers poétique qui est un véritable enchantement.

Le Kathputli évoque la mémoire d’un peuple, celui du Rajasthan, le pays des princes. Il puise son répertoire dans l’évocation des contes et légendes Rajput. Le Kathputli serait né du désir d’un prince qui pour se divertir durant des nuits d’insomnie aurait convoqué ces poupées de bois qui dansent.  

Spectacle tout public à partir de 3 ans
Durée : 1h05
Mise en scène : Zazie Hayoun
Production : Théâtre en Tête / Grand Parquet
Marionnettistes : Vijay Bhat ; Zazie Hayoun ; Ishwar Mathur
Musiciens, Chanteurs : Vijay Bhat ; Sikandar Khan
Danseuse : Vijay Laxmi
Construction : Puran Bhat
Costumes : Shanti Lal

grand_parquet_3 ... marionnettes  

Bouteilles vides, bidons rouillés
Documentaire de Zazie Hayoun

Depuis toujours, l’homme est créateur de biens, de services… Il invente les moyens de sa propre survie, de celle des autres. Il monnaie son travail et participe en cela à l’échange, au lien social, crée des ponts entre les communautés.

Un glissement fondamental s’est opéré au XIXème siècle avec l’arrivée de l’industrialisation et la disparition progressive du rapport d’individu à individu, entre celui qui produit et celui qui achète.

Cette situation laisse l’homme aux prises avec un pouvoir qui le dépasse et l’a poussé à se réorganiser (syndicats, partis politiques…), et on a vu disparaître de nos sociétés ces métiers de proximité qui tissaient entre les êtres une qualité de la relation. Ces métiers subsistent pourtant à différents niveaux dans de nombreux pays, notamment en Inde, mais aussi dans certains de nos quartiers. L’immigration les a fait ressurgir grâce à son formidable dynamisme. Elle réinvente dans nos sociétés ce mode économique de l’échange direct.

Bouteilles vides, bidons rouillés de Zazie Hayoun nous propose un tour de l’Inde où existent encore et, peut être pour longtemps, à chaque coin de rue ces mille et un métiers qui prouvent le génie du peuple indien et la magie de son histoire.

Le Jugaad - La rue des petits métiers
Exposition vivante

grand_parquet_2L’Inde a vu se développer une forme de pensée et d’action, le jugaad, qui est l’improvisation créatrice, l’outil pour trouver une solution quelconque, l’ingéniosité, l’initiative, la rapidité de la pensée, la ruse, la résolution, le refus d’accepter la défaite et tout cela ensemble.

Voici quelques exemples parmi des milliers qui illustrent cette attitude. Le manque de places de parking à Bombay incite les automobilistes à se garer sur la plage, ce qui provoque des ensablements, quelqu’un est là avec une planche pour résoudre le problème. La saison des pluies arrivent, comme par miracle, s’installent à tous les coins de rue les réparateurs de parapluies. En Inde, une occasion manquée est impardonnable.

La conséquence est cette multitude d’hommes d’affaires présents sur les trottoirs, une forme de capitalisme de bazar qui invente au jour le jour la valeur ajoutée, les petits profits, pour qui tout ce qui est jetable est réutilisable, ou rien n’est jamais sans valeur. Cette attitude participe largement à la valeur économique du pays puisque plusieurs millions d’indiens vivent de ces minis profits et n’est pas sans conséquence sur l’écologie. Le million de kabadiwallah (colporteur de rebuts) qui ramassent plastique, verre et carton, dont la devise est simple « toute chose a une capacité de réemploi » participe au recyclage de 60% du plastique produit en Inde alors qu’en France, nous en recyclons 17% en dépensant de l’argent public pour les systèmes de collectage.

Le gouvernement soucieux des problèmes écologiques vient de voter une loi interdisant les gobelets en plastique dans les gares. Il y a quelques années la politique était plutôt « tout en plastique » délaissant les petits pots en terre fabriqués par un million de potiers. En quelques années le savoir s’est perdu et l’on a bien du mal aujourd’hui à trouver le million de potiers nécessaires pour appliquer la loi.

Ces petits métiers peuvent répondre à leur manière aux défis de la modernité. Il faut valoriser ces métiers non pas dans le sens d’une économie à deux vitesses, mais dans celui d’une économie à visage humain.

Tout autour de l’espace scénique du Grand Parquet, nous aménagerons un espace de découverte autour des petits métiers que l’on trouve aujourd’hui encore en Inde. Nous découvrirons l’atelier du marionnettiste, celui du fabricant de cerfs volants, l’espace du barbier des rues, le tour du potier qui fabrique les tasses à thé, et les figurines en terre, l’atelier du fabricant de carnets en papier recyclé, les outils du dentiste des rues, les bracelets en terre, les méthodes du Kadabiwallas (le ramasseur de bouteilles vides et de bidons rouillés). Cette exposition est une mise en éveil du spectateur.

- Tout autour de l’espace scénique du Grand Parquet, nous aménagerons un espace de découverte autour des petits métiers (un déambulatoire présente sous la forme d’une rue du vieux Delhi, les petits métiers que l’on trouve aujourd’hui encore en Inde).
Nous découvrirons l’atelier du marionnettiste, celui du fabricant de cerfs volants, l’espace du barbier des rues, le tour du potier qui fabrique les tasses à thé, et les figurines en terre, l’atelier du fabricant de carnets en papier recyclé, les outils du dentiste des rues, les bracelets en terre, les méthodes du Kadabiwallas (le ramasseur de bouteilles vides et de bidons rouillés).

- Un espace conte : Une maison des contes et un théâtre d’ombre illustreront les contes de bazar, puis les boîtes à images animées que l’on trouve parfois encore sur les quais de gare.

- Autour d’un restaurant ambulant, nous aménagerons un espace convivial où le public pourra déguster des spécialités indiennes (lassi, massala tchai, sirop de rose, bière indienne, pan…).

- Des espaces ateliers seront aménagés dans le prolongement de la rue des petits métiers.

Formation et ateliers

Plusieurs modules de formation seront proposés :
• Initiation danse, chant et percussions.
• Fabrication de marionnettes (sculpture, couture etc.) et apprentissage de la manipulation.
• Fabrication de cerfs volants.
• Adaptation d’un conte en théâtre d’ombre.

Une valise pédagogique sera mise à la disposition des enseignants qui le souhaitent. Contenu (costumes, turbans, marionnettes d’Asie, contes, encens, épices, jouets, images, divinités, costumes de mariage, vidéos etc. 

Sur l'air de l'Inde au Grand Parquet
du 23 mars au 15 avril 2007

Dans le cadre du XVIIIème à l'heure indienne

Kathputli, danses et marionnettes du Rajasthan

A l’issue du spectacle
Projection du documentaire Bouteilles vides, bidons rouillés de Zazie Hayoun


Quand ?

Les jeudi, vendredi et samedi à 20h30 et dimanche à 15h


Le Jugaad
La rue des petits métiers - Exposition vivante

Quand ?
Tous les jours de spectacle
1h30 avant le début de la représentation

Les ateliers

Quand ?
Les ateliers auront lieu dans la journée avec inscription préalable

Débats
avec Pavan K Varma, Jean-Joseph Boillot, Philippe Humbert (sous réserve)

Où ?
Le Grand Parquet
le_grand_parquet_logo.gif20 bis rue du département - 75018 Paris
Métro La Chapelle ou Marx Dormoy
Plans d'accès
Le Grand Parquet vu du ciel

http://www.legrandparquet.net/

Tarifs
Plein tarif : 12 €
Tarif réduit : 8 €
Enfant / étudiant (- de 26 ans) : 5 €
Rmiste : 3 €
Tarif scolaire : 3€