Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique actualité de l'IndeLa Saint-Valentin est une fête toute récente dans le calendrier de la nation indienne. Conséquence d'une société qui se modernise, effet de la mondialisation, signe visible d'une occidentalisation des moeurs, et de sa revendication par une partie de la nouvelle génération, la célébration de la fête des amoureux a trouvé en Inde un écho tout-à-fait surprenant sur lequel Joyti, l'animatrice du site de l'Inde à Montpellier, a eu envie de se pencher...

Aux origines de la Saint Valentin

Héritage d'une fête païenne, la mi février (14/15 février) coincide avec le renouveau de la nature, et, plus prosaïquement, à la "saison des amours". Au Moyen Age, c'est à ce moment de l'année que les amoureux s'échangeaient des billets doux, en ayant soin de ne pas dévoiler l'identité de leur cher(e) et tendre en l'appelant son (sa) Valentin(e).

Si la Saint-Valentin est aujourd'hui le symbole des couples amoureux, elle était à l'origine célébrée comme étant la fête des célibataires ! Une partie de cache cache avait alors lieu entre les filles à marier et les gars du village, et les couples ainsi formés étaient amenés à se marier dans l’année...
De nos jours, la célébration de la Saint Valentin semble davantage consacrer l'existence d'un couple, et est devenue l'occasion de montrer à son (sa) partenaire combien elle (il) compte pour lui (elle), ou d'officialiser une union. La Saint Valentin a néanmoins gardé son petit côté frais, innocent et printanier, avec l'envoi de mots doux et l'échange de petits cadeaux autour d'un dîner romantique.

Comédies sentimentales sauce Bollywood et drame social réel

A regarder le cinéma Bollywood, il n'y aurait pas plus romantique que la société indienne... L'une des preuves en est que le code amoureux de la plupart des drames ou comédies sentimentales reprennent en tout point l'imagerie de la Saint Valentin, dont la rose et le coeur rouges.
Cependant, dans le développement de cette fête depuis quelques années dans les grandes villes indiennes, faut-il voir l'expression ouverte de cette veine sentimentale, ou le signe d'une volonté pour toute une génération de rompre avec un modèle social et religieux faisant de l'union un acte collectif, et non la reconnaissance officielle d'un choix motivé par les sentiments réciproques de deux personnes l'une envers l'autre.

Car la célébration de la Saint Valentin semble s'opposer en tous points aux codes de la société indienne, et plus particulièrement de la culture traditionnelle hindoue, qui contrevient à l'expression en public des sentiments, ou de signes d'affection, comme le fait admis pour les occidentaux de se prendre la main. Ainsi, pour les courants les plus traditionalistes, la Saint Valentin est vécue comme une intrusion néfaste de la culture occidentale.

Depuis qu'en 2004, des militants ont menacé de lyncher, ou de raser la chevelure de ceux qui célèbreraient ostensiblement cette fête en s'affichant en tant que couple, le nombre d'agression à l'encontre des jeunes couples le 14 février n'a cessé de s'amplifier. Le groupe de Shiv Sena avait également entrepris un autodafé des cartes de vœux afin de parer à ce qu'ils considéraient comme une récupération de la jeunesse à des fins commerciales.

Chaque année, notamment en 2007 et 2008, les partis traditionalistes très présents dans certains états, comme le Maharashtra, mènent des opérations d'intimidation dans les parcs où se réunissent les jeunes couples, les obligeant à célébrer sur le champ leur union avec tout le rituel dans le respect du rituel hindou. Il y a une dizaine de jours, certains groupes avaient annoncé qu'ils se tenaient prêts à intervenir le jour dit, munis de tout le nécessaire: des guirlandes de fleurs aux bandes vidéos consacrant la preuve de l'union dans le respect de la tradition.
Or, la controverse soulevée par les partis hindouistes se retrouve dans de nombreux pays du Moyen Orient, dont le Pakistan musulman. Les fleuristes vendant des roses rouges sont encadrés par la police, et les femmes portant du rouge arrêtées.

Ces faits nous rappellent que même si la Saint Valentin est un symbole quasi universel pour les amoureux, tous ne sont pas en mesure de vivre au grand jour leurs sentiments. Cependant, au delà des codes ou des interdits, deux cœurs sont toujours, et en tous lieux, libres de s'aimer, de se parler, de s'unir.

Bonne Saint Valentin à tous, et bonne route avec l'élu(e) de votre cœur...

Porte bonheur d'un taxi de Mumbai

En savoir plus sur la Saint Valentin en Inde...

Le "taliban" hindou qui veut gâcher la Saint-Valentin
Valentine's day festival all over India
"Indian Hindu extremists target Valentine's day"

Photos Licence CC Flickr.com