Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique Art de l'IndeDans le cadre de la cinquième carte blanche contemporaine et en collaboration avec le Kiran Nadar Museum of Art de New Delhi le MNAAG a confié à l’artiste indienne Jayashree Chakravarty une installation végétale, structure monumentale suspendue en papier dans la rotonde du 4e étage. Cette œuvre monumentale sera visible du 18 octobre 2017 au 15 janvier 2018 et nous avons les détails utiles pour vous...

Carte blanche à Jayashree Chakravarty 2017

Earth as haven, ou "la terre comme refuge", fait référence au paradis, à un désir utopique de trouver en son sein, fécondité, protection et ressource. Les 17 grands rouleaux de papier disposés comme un rideau continu transforment l’espace circulaire de la rotonde du musée, créant une immersion dans un environnement naturel. Jouant sur le camouflage, défiant souvent l’oeil nu comme le ferait un examen au microscope, la senteur et la sensualité de la terre sont palpables. Le mouvement de la vie et le silence du monde opèrent tour à tour et la beauté étrange de ce havre de paix surgit alors.

Comme pour faire vivre les œuvres, la lumière omniprésente les traverse et joue sur la matière végétale utilisée : aplats de plusieurs couches de papier népalais, coton très fin, feuilles, branches, mauvaise herbes, argile, glaise, tiges ou bandes d’aluminium... Avec en toile de fond la nature comme capacité de régénération. Les différentes couches de matières évoquées traduisent le mouvement inexorable de la vie. Les insectes, sans cesse plus nombreux, sont à la mesure du désastre. Leur présence, comme un signal, symbolise la prise de conscience d’une disparition programmée. Tel un squelette suspendu, voire en lévitation, arrimé par des fils invisibles, l’insecte se montre dans un état presque fossile où le temps qui fait son oeuvre n’exclut pas la fragilité de l’instant. Entre cocon et chrysalide, les installations à même le sol en papier coton, comme une gaze, paraissent tout à la fois solides et fragiles. Une oeuvre toute entière naturaliste apparaît et nous rappelle le sentiment de l’éphémère.

À travers ces évocations poétiques, l’artiste questionne la vulnérabilité de la terre et met l’accent sur le besoin urgent d’un mode de vie écologique et durablement conçu.

Jayashree Chakravarty
Jayashree Chakravarty vit depuis plus de trente ans en Inde orientale, dans un faubourg de Calcutta actuellement en pleine urbanisation. Là, elle a été témoin de la transformation d’une riche zone marécageuse appelée Salt Lake, en un ensemble suburbain tentaculaire rebaptisé "Salt Lake City", parfaite illustration de la menace croissante qu’un urbanisme congestif fait peser sur l’environnement. Avec son installation La Terre pour refuge : sous la canopée d’amour, sorte d’évocation poétique, l’artiste nous propose une vision personnelle. Inspirée par la forme du nid de guêpes mais également par celle des grottes et abris naturels, l’imposante structure invite à explorer un univers obscur au premier abord, mais révélant à qui sait observer les secrets qu’il dissimule. Taches de thé et badigeons de glaise donnent à l’ensemble un caractère profondément terrien, alors que les rouleaux de papier verticaux métamorphosent l’espace environnant pour engager le visiteur dans une immersion totale. Ces "vues de nature" dénuées de cadre défient toute classification. Elles ne répondent en rien à la mission du paysage traditionnel. L’artiste ne reproduit pas un lieu qu’elle étudie sur le motif. Elle n’utilise pas les matériaux qu’offre la nature - feuilles, brindilles, racines - pour agrémenter une forme monumentale, feuille ou arbre, suivant un agencement conventionnel. La nature est à la fois le sujet et la substance de son œuvre, contenu et contexte de ses réflexions sur les implications de deux notions : habiter la Terre, la préserver.

 

Quand ?
Mercredi 18 octobre 2017 au lundi 15 janvier 2018

Combien ?
Plein tarif : 9,50 €
Tarif réduit : 7 €
Renseignements, réservations : 01 40 73 88 18

Où ?
Musée national des arts asiatiques Guimet (MNAAG)
6 place d’Iéna - 75016 Paris

www.museeguimet.fr
Métro : Boissière ou Iéna

 

Musée national des arts asiatiques Guimet

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos