Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique journée culturelle autour de l'IndeL'École Nationale Supérieure, qui forme l'élite du corps enseignant, organise régulièrement des semaines culturelles qui mettent à l'honneur un pays dans toute sa diversité. C'est dans ce cadre que l'Inde est, du 15 au 20 septembre, au cœur de ce dispositif avec un programme de films, de conférences, de spectacles et de cuisine de rue des plus attractifs et ce, gratuitement et ouvert à tous...

Tout au long de la semaine, un stand de lassis et de pâtisseries indiennes sera a votre disposition dans la Cour. De même, l’aquarium (le hall d’entrée) abritera une exposition de photographies de Caroline Elbaz-Dortes consacrée aux “sept danses classiques de l’Inde”.

Lundi 15 septembre.
Qu’est-ce que la colonisation a fait a l’Inde ? par Claude Markovitz
14 heures en salle Cavailles
Historien, directeur de recherche émérite au CNRS, spécialiste de la période coloniale britannique, Claude Markovits ouvre la semaine indienne par une conférence sur une période cruciale dans l’histoire de l’Inde contemporaine. Critique par rapport aux approches tant nationalistes que post-coloniales, son propos vise a montrer comment la colonisation, née dans le contexte de l’Inde post-moghole du XVIIIeme siecle, a tenté de remodeler le sous-continent en combinant “modernisation” et “traditionnalisation” , un projet dont l’inévitable échec final a cependant laissé des traces profondes.

Film
Are you Listening ! de Kamar Ahmad Simon et Sara Afreen
17 heures en salle Dussane. Grand prix du festival “Cinéma du Réel” en 2013, Are you listening ! suit le quotidien d’une famille de villageois du Bangladesh dont la vie est bouleversée par les inondations de mai 2009 qui détruisent leur village et leurs terres agricoles. Apres la catastrophe commence l’exode d’un village entier contraint de vivre au rythme de l’aide apportée par l’extérieur. Le film suit le cheminement d’une petite famille de trois personnes et relate les espoirs d’une mere désireuse d’apporter un avenir meilleur a son enfant, la frustration d’un pere qui n’arrive pas a assurer le bienêtre de sa famille, la lutte de paysans pour le retour sur leurs terres, mais également les joies, les rêves et le flegme des ces courageux villageois.

Semaine Indienne à l'École nationale supérieure

Soirée Bollywood et projection du film 3 Idiots de Rajkumar Hirani
19 heures en salle Dussane
3 Idiots est une comédie qui traite des rapports entre anciennes et nouvelles générations en Inde. Immense succes lors de sa sortie, le film raconte l’histoire de deux amis qui sont a la recherche d’un troisieme compere avec lequel ils formaient un trio inséparable a l’université, 10 ans auparavant. Le film est entrecoupé de flashbacks narrant leur vie étudiante, durant laquelle s’affrontent leurs aspirations et celles de leurs parents. La projection sera précédée d’une présentation de l’industrie du film en Inde par Eva Markovits, chargée de programmation a la Cinématheque française.

Mardi 16 septembre.
Initiation a la cuisine de rue indienne.
La cuisine de rue indienne (appelée chaat food), assez méconnue en France, est une cuisine extrêmement riche et variée, souvent servie en bord de route, dont la diversité rend compte de la multiplicité des cultures qui composent l’Inde. S’il est impossible d’en avoir une vue d’ensemble en une matinée, nous vous proposons d’apprendre quelques recettes d’une région elle même assez peu connue en France : le Gujarat.

Réservation obligatoire (et nombre de places limité) aupres de [email protected]
L’initiation aura lieu le matin dans les cuisines de l’ENS, les détails seront communiqués aux participants ultérieurement.

Langues et politique en Inde, table ronde de Philippe Benoit et alii
14 heures en salle Cavailles
Une multitude de langues sont présentes en Inde. Les langues d’origine indo-européennes se distinguent des langues dravidiennes, une différence qui recoupe deux ensembles culturels présents en Inde. Par ailleurs, l’Union Indienne reconnaît 22 langues régionales et ce sont plus de 860 langues et dialectes qui sont parlés sur tout son territoire. S’ajoute a cela la langue héritée du colon anglais, devenue lingua franca et langue officielle de l’administration avec l’hindi, également réappropriée par les in- diens jusqu’a devenir une vraie “langue indienne”, dont la maˆıtrise était devenue un enjeu-clé dans l’émancipation de la tutelle coloniale. La question linguistique en Inde est loin d’être neutre, au contraite, celle-ci représente un enjeu politique et a fait l’objet d’une appropriation par les politiciens : l’hindi est rejeté dans le sud de l’Inde au profil des langues dravidiennes locales, l’Etat s’est engagé dans un processus de vernacularisation des noms des villes, des minorités font de la langue un enjeu de reconnaissance etc. Cette question linguistique est donc un angle d’attaque pertinent pour saisir les tensions politiques et culturelles qui traversent le pays.

L’Inde, les paradoxes d’un géant incontournable
Conférence de Jean-Joseph Boillot
17h30 en salle Dussane
Malgré le constat quasi unanime d’une “renaissance de l’Inde”, les économistes insistent beaucoup sur les paradoxes et les limites de la croissance indienne : un enrichissement rapide qui ne profite qu’a certains, un progres technologique rapide qui ne doit pas faire oublier la faiblesse des investissements dans les infrastructures, et un État souvent défaillant, a tel point que certains ont même parlé d’une croissance qui a lieu malgré des politiques publiques inefficaces et contre-productives. L’économiste Jean-Joseph Boillot présentera l’économie indienne, en insistant donc autant sur les réelles opportunités qui s’offrent a l’Inde que sur les défis qu’elle aura a dépasser pour devenir un des géants économiques et politiques de demain. Jean-Joseph Boillot est agrégé de sciences économiques et sociales et docteur en économie. Il a notamment enseigné a l’ENS et travaillé sur l’Asie comme chercheur associé au CEPII. Il a également été conseiller économique au ministere des Finances et au Trésor.

Soirée Satyajit Ray
Projection de Charulata
20 heures en salle Dussane
Charulata, épouse de Bhupati Dutta, un intellectuel engagé et entierement absorbé par la gestion de son journal, s’ennuie et vit dans la solitude. Elle lie une amitié profonde avec Amal, le cousin écrivain de Bhupati, llibre et amusant, venu séjourner chez le couple. Peu a peu, ce sentiment d’amitié va évoluer vers d’autres spheres. Satyajit Ray voyait Charulata comme son film le plus abouti. D’une tres grande beauté formelle, le film aborde plusieurs thématiques cheres au grand cinéaste : la place de la femme dans la société indienne, les tensions entre politique et littérature, monde vu et monde vécu. La projection du film sera précédé d’une introduction de Chandra Chatterjee.
Le film dure 117 minutes.

Mercredi 17 septembre.
Entretien entre l’écrivain Amit Chaudhuri & Laetitia Zecchini
18h30 en salle Cavailles
Romancier, poete, musicien et critique, Amit Chaudhuri a récemment publié Calcutta : Two Years in a City, recueil d’essais retraçant l’expérience du flâneur de retour dans sa ville natale. Hanté par le spectre de la ville de son enfance, l’auteur s’interroge sur l’expérience de la migration et du retour, themes qu’il aborde depuis longtemps dans ses nouvelles et ses articles. Son regard attentif aux détails infimes du quotidien s’interroge aussi sur la notion de modernité indienne, concept ambivalent fait de frictions entre la réalité locale et mondiale. Il s’entretiendra avec Laetitia Zecchini, traductrice, spécialiste de la littérature indienne contemporaine et chargée de recherche au CNRS. Cette rencontre a lieu dans le cadre du Festival des Ecrivains du Monde organisé par l’Université de Columbia et dont l’édition 2014 s’intéresse aux écrivains indiens.

Soirée danse indienne
20 heures au théâtre de l’ENS
Une soirée sera consacrée a la danse, en complément de l’exposition sur les “sept danses classiques de l’Inde”, presentée par la photographe Caroline Elbaz Dortes dans l’entrée de l’Ecole. Cette soirée se divisera en deux parties : dans un premier temps, Caroline Elbaz-Dortes projettera et commentera ses photos, et Tiziana Leucci, membre du CEIAS et specialiste de la pratique et de la théorie de deux de ces danses classiques (Bharata Natyam et Odissi), fournira de plus amples explications sur la danse indienne de façon generale. Un spectacle de danse aura lieu dans un second temps : Jyotika Rao fera une demonstration de Bharat Natyam.

Jeudi 18 septembre.
Initiation au cricket. Objet de passion dans tous les pays d’Asie du sud, le cricket n’est pourtant que peu connu en France. Indias vous propose dans le cadre de la semaine indienne de découvrir ce sport emblématique du sous-continent et de vous y initier avec un professeur de la fédération française de Cricket. L’initiation aura lieu de 14 heures a 17 heures, dans la cour du NIR. Réservation aupres de [email protected]

Histoire et Féminisme
Entretien avec Urvashi Butalia et Alexis Tadié
18h30 en salle Cavailles
Urvashi Butalia, auteure et éditrice, a co-fondé la premiere maison d’édition féministe d’Inde (Kali for Women) en 1984 et dirige aujourd’hui Zubaan Books. Impliquée depuis de nombreuses années dans le mouvement féministe, elle a notamment écrit The Other Side of Silence, qui aborde le rôle de la violence contre les femmes dans l’expérience de la Partition de l’Inde en 1947, a travers des entretiens avec plus de 70 survivants. Elle s’entretiendra avec Alexis Tadié, professeur de littérature anglaise a la Sorbonne, spécialiste de littérature et philosophie de l’époque moderne, ainsi que de littérature indienne en langue anglaise. Cette rencontre a lieu dans le cadre du Festival des Ecrivains du Monde.

Conférence et concert du groupe Ethnomusika
19h30 en salle Dussane
Prabhu Edouard figure parmi les rares spécialistes des tablas (percussions indiennes) en Europe. Ce virtuose franco-indien est l’un des disciples émérites du célebre maestro Pandit Shankar Gosh de Calcutta et collabore avec de grands musiciens indiens mais aussi avec des joueurs de jazz et des chorégraphes. Il sera accompagné par la flûte bansuri (flûte de bambou) d’Henri Tournier, joueur de flûte classique et professeur au Conservatoire, féru de musiques nord-indiennes et improvisées. Cette conférence musicale nous immerge dans la diversité des musiques de l’Inde du Nord, la performance de ce duo musical étant éclairée par les explications d’un ethnomusicologue spécialiste de l’Inde.

Samedi 20 septembre.
Visite commentée des collections indiennes du Musée National des Arts Asiatiques-Guimet Reconnu pour la richesse de sa collection d’œuvres indiennes, Cécile Becker, chef du service culturel et pédagogique du musée Guimet, nous propose une visite guidée et commentée de ladite collection. La visite aura lieu a 14 heures au musée Guimet. Rendez-vous dans le hall du musée. Vingt participants maximum, sur inscription (gratuite) préalable aupres de [email protected]

Combien ?
Tous les évenements sont publics et ouverts a tous !

Où ?
École Normale Supérieure
45 rue d’Ulm - 75005 Paris
RER B station Luxembourg
Bus 21, 27, arrêt Feuillantines Bus 38, 82, arrêt Auguste Comte
Métro Place Monge ou Censier Daubenton

{mosmap width='460'|height='300'|address='45 rue d’Ulm - 75005 Paris'|text='École Normale Supérieure'|tooltip='École Normale Supérieure'|zoomNew='0'|overview='0'|marker='1'|align='center'}Carte intégrée - Vous pouvez la déplacer à l'aide de votre souris, mais aussi changer le zoom et le type de vue (Plan, Satellite ou Earth)