Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Rubrique actualité de l'IndeDu pétrole s‘échappe de l‘épave d’un cargo au large de Bombay. Le bateau, battant pavillon panaméen a fait naufrage le 4 août. Le pétrole s’est répandu dans un rayon de 13 kilomètres.


Une document Euronews

 

Actualité : l'Inde en directC'est dans le sous-sol du temple hindou Sri Padmanabhaswamy à Thiruvananthapuram, au sud de l’Inde, qu'un fabuleux trésor vient d'être découvert. D'une valeur estimée à 15 millions d'euro, le trésor est constitué de sacs entiers de diamants, de bijoux, d'or et de pièces d'or répartis dans 6 pièces. Pris immédiatement en charge par la Cour suprême, le trésor devrait rester sur place mais sous très haute surveillance. Constitué à travers les âges par les souverains de l'État princier de Travancore, ce trésor est l'un des rares à avoir été conservé dans son intégralité malgré les âges. Souhaitons que cette extraordinaire découverte ne sonne pas le signal de départ pour le pillage d'autres temples laissés sans surveillance...

Actualité : l'Inde en directConsacré par le prix Nobel de la Paix 2006 attribué à un de ses fervents défenseurs, le microcrédit est un outil de développement reconnu et de plus en plus employé. Mais comme tout système, il a aussi ses points faibles, ses échecs et ses détracteurs...

Un documentaire Arte

Rubrique actualité de l'IndeC’est au Jaipur Polo Club de New Delhi, le samedi 12 mars 2011, que se tiendra la deuxième édition du concours Cartier Travel With Style avec la présentation d’une collection extraordinaire de voitures anciennes indiennes...

Rubrique actualité de l'IndeVanessa Dougnac et David Muntaner ont obtenu l’autorisation exceptionnelle de vivre aux côtés des rebelles, ces mystérieux combattants de Mao, dépeints en "terroristes" par New-Delhi, accusés par la presse indienne d’être des "machines à tuer". Depuis le renouveau de l’insurrection, aucune télévision indépendante n’avait obtenu l’accord de filmer leur vie quotidienne. Des images rares qui nous font découvrir leur réalité et les enjeux cachés de la rébellion...

Un reportage Arte de Vanessa Dougnac et David Muntaner

Dans les jungles de l’Inde, c’est une guerre qui ne dit pas son nom. Elle oppose les rebelles maoïstes aux forces de l’ordre. Le conflit perdure depuis plus de quarante ans et il a fait des milliers de victimes. Le message des insurgés n’a jamais changé : la défense des plus démunis, des aborigènes et des paysans sans terre. Sous l’impact de la mondialisation et de la libéralisation économique, l’insurrection maoïste se propage et s’étend aux campagnes oubliées de l’Inde. Elle est aujourd'hui active dans 20 des 28 états du pays. Pour contrer cette vague rouge, New-Delhi a lancé, l’an dernier, une vaste offensive paramilitaire. De part et d’autre, les représailles s’intensifient. Villages incendiées, civils exécutés, populations déplacées, maoïstes et policiers tués.

 

 

 

Rubrique actualité de l'IndeSi les pays du Nord disposent de traitements efficaces contre le sida, la majorité des malades résident dans ceux du Sud. Avec 5,7 millions de séropositifs recensés en 2006, l'Inde a le triste privilège d'être le pays le plus touché. Depuis quatre ans, le sous-continent est parti en guerre contre le VIH. Le ministre de la Santé Anbumani Ramadoss a rompu avec la tradition qui consistait à maquiller les chiffres du sida. Il y a un an, la Haute Cour de justice de Delhi décidait aussi de dépénaliser l'homosexualité. Pour mesurer l'ampleur de cette révolution, les réalisateurs ont rencontré des Indiens qui vivent avec le sida, et affrontent la stigmatisation dans un pays ultraconservateur. Le film explique aussi les enjeux d'un combat qui s'étend au-delà de l'Inde. Car si la pandémie reculait dans ce pays moteur, elle pourrait régresser ailleurs. Pharmacie des pays pauvres, l'Inde fabrique la majorité des versions génériques des trithérapies. Une riposte aux prix prohibitifs des laboratoires pharmaceutiques occidentaux, inaccessibles aux pays du Sud.
Un reportage d'Arte

 

Rubrique actualité de l'IndeC'est à Delhi qu'est revenu cette année l'honneur d'organiser les jeux du Commonwealth 2010 qui, comme les jeux Olympiques, se déroulent tous les quatre ans dans l'un des pays du Commonwealth. Le Commonwealth des Nations est, depuis 1947, le nom officiel de l'association des anciennes colonies et protectorats de l'Empire britannique dont l'Inde faisait partie. En organisant l'édition 2010, l'Inde avait à cœur de montrer son savoir-faire et plus particulièrement après que son voisin et grand rival a brillé dans l'organisation des Olympiades 2008. Si les doutes, relayés par une presse féroce, ont longtemps planés sur la capacité de l'Inde à organiser un évènement d'une telle ampleur, ils ont été balayés en quelques jours et plus particulièrement grâce à une cérémonie d'ouverture très réussie au Jawaharlal Nehru stadium en présence de 60.000 spectateurs. Nous vous la proposons en intégralité avec quelques liens utiles pour faire connaissance avec le Commonwealth et ses jeux...

Liens utiles
Commonwealth sur Wikipedia
Jeu du Commonwealth sur Wikipedia
Site du l'organisation du Commonwealth des Nations
Site des Jeux du Commonwealth
Comité olympique indien
Présentation de Delhi

71 participants de l'édition 2010
Afrique du Sud
Angleterre
Antigua & Barbuda
Australie
Bahamas
Bangladesh
Barbade
Bermudes
Botswana
Brunei Darussalam
Cameroun
Canada
Caïmans (Îles)
Cook Islands
Chypre
Dominique (la)
Écosse
Falkland (Îles)
Gambie
Ghana
Gibraltar
Grenade
Guernesey
Guyane
Inde
Irlande du Nord
Jamaique
Jersey
Kenya
Kiribati
Lesotho
Malawi
Malaysie
Maldives
Malte
Man (Île de)
Maurice (Île)
Mozambique
Namibie
Nauru
Nouvelle-Zélande
Nigeria
Niue
Norfolk (Île)
Ouganda
Pakistan
Papouasie Nouvelle-Guinée
Pays de Galles
Rwanda
Samoa
Seychelles
Sierra Leone
Singapour
Salomon (Îles)
Sri Lanka
St. Lucie
St. Vincent & Grenadines
Swaziland
Tanzanie
Tonga
Trinidad & Tobago
Tuvalu
Vanuatu
Zambie

 

Actualité : l'Inde en directCommuniqué du ministère des Affaires étrangères et européennes : En raison des orages d’une extrême violence ayant entrainé des inondations importantes dans la région de Leh, il est formellement déconseillé de se rendre au Ladakh et au Zanskar, par avion, ou par tout autre moyen.


Centre de crise Ladakh du Quai d'Orsay
www.diplomatie.gouv.fr/fr/centre-crise


Hot line 24/7  01 43 17 56 46.


Cette nouvelle ligne spéciale vient renforcer le dispositif de réponse téléphonique opérationnel 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 au centre de crise du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Rubrique actualité de l'IndeAprès le concept de l'OLPC, ou portable à 100$, développé par le MIT américain, l'Inde contre-attaque en annonçant avoir mis au point une tablette du type iPad, dont le coût de revient serait de 35$ (27€). Fonctionnant sous Linux, la tablette devrait disposer d'un écran tactile en couleur, d'une webcam, de prises USB, de 2Go de mémoire et du Wifi. Le gouvernement annonce être en négociation avec plusieurs sous-traitants pour la production de masse et envisage, en paralèlle, d'équiper 22.000 établissements scolaires indiens de liaisons Internet haut-débit. Si les médias du monde entier s'enthousiasment pour le projet, des voix divergentes s'élèvent pour dénoncer un projet irréaliste compte tenu des prix de production actuels, L'avenir dira qui a raison...

Le plein d'articles sur le sujet : français - anglais 

 

 

Actualité : l'Inde en direct25 ans se sont écoulés depuis l'accident industriel le plus meurtrier de tous les temps et Bhopal n'en finit pas de panser des plaies béantes dans la quasi indifférence de ses responsables et de gouvernements successifs, plus soucieux d'attirer les investisseurs que d'obtenir, enfin, que ce site infâme soit dépollué et que les dizaines de milliers de victimes soient soignées comme elles le nécessitent. indeaparis.com se joint au concert d'indignation et reviendra largement sur le sujet à l'occasion de la sortie de l'excellent ouvrage d'Indra Sinha, Cette nuit-là (Albin Michel). En attendant, rien de plus instructif que la lecture des derniers articles sur le sujet pour ne pas oublier qu'il y a 25 ans exactement, par la faute de quelques irresponsables, 300.000 innocents se retrouvaient plongés dans un bain de gaz hautement toxique et que plus de 25.000 y laissèrent la vie.

Bhopal, 25 ans après - Novethic
Tragédie sans fin à Bhopal - Le Monde
Les survivants de Bhopal toujours en quête de justice - L'Express
Bhopal met ses maux en bouteilles - Courrier International
A Bhopal, une catastrophe qui rapporte gros - Courrier International
  Les Bhopalis meurent sous les yeux des politiciens corrompus - Courrier Int
Le Net se mobilise pour les victimes de la catastrophe de Bhopal - France 24