Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Actualité des personnalité de l'Inde à ParisSous le haut patronage de l'ambassade de l'Inde et avec le soutien de la Mairie du 14e arrondissement et de la Cité internationale universitaire de Paris le centre Vedantique Ramakrishna de Gretz et la Maison de l’Inde vous convient le mercredi 8 mars 2012 à 12h, au dévoilement de la plaque commémorant Swami Vivekananda...

Née le 24 septembre 1962 à Delhi, Kumari Selja, est la fille du leader Dalit Choudhury Dalbir Singh. Elle fait la majeure partie de ses études à au Couvent catholique Jésus et Marie de New Delhi ainsi qu'à la Panjab University de Chandigarh. Elle se lance en politique en 1990 en adhérant au Mahila Congress, la branche féminine du Congress Party, dont elle devient la co-présidente. En 1991 elle est élue au Lokh Sabha (chambre basse du Parlement) pour représenter Sirsa dans l'État d'Haryana. En juillet 1992 elle est nommée ministre d'État à l'Éducation, la Culture et le Développement des Ressources Humaines dans le gouvernement Narasimha Rao. En 96, malgré la débâcle du Congress Party en Haryana, elle est élue pour un troisième mandat au Lok Sabha pour représenter Ambala. Elle est ensuite nommée ministre de l'Habitat et de la Réduction de la pauvreté urbaine dans le gouvernement Manmohan Singh. En mai 2009 elle est réélue comme représentante d'Ambala au Lok Sabha. C’est son quatrième mandat de parlementaire alors qu’elle n’a pas encore 50 ans !

Kumari Selja et Bertrand Delanoé inaugurent l'exposition des œuvres picturales de Rabindranath Tagore au Petit Palais le 26 janvier 2012
Kumari Selja et Bertrand Delanoé inaugurent à Paris l'exposition des œuvres picturales de Rabindranath Tagore au Petit Palais le 26 janvier 2012

Kumari Selja consacre beaucoup de son énergie à l'émancipation des femmes ainsi qu'à l'amélioration des conditions de vie des pauvres en zones urbaines dont la problématique s'accroît chaque jour un peu plus en Inde dans des villes surpeuplées comme Delhi ou Mumbai. Sa simplicité et sa capacité à s'impliquer dans les missions qui sont les siennes lui valent une exceptionnelle longévité tant au Parlement qu'aux différents gouvernements auxquels elle participe depuis 1991.

Sur le plan personnel, Kumari Selja est célibataire sans enfant.

Fiche du gouvernement indien concernant Mlle Kumari Selja

D'autres femmes exceptionnelles : Pratibha Devisingh Patil - Patricia LoisonLady Nina Bracewell-Smith - Sampat Pal - Les femmes de Lijjat Papads - et toutes celles qui ne naîtront pas...

Patricia Jamet-LoisonPersonnalité des médias français, Patricia Loison est originaire de l'Inde et c'est à ce titre qu'elle est la bienvenue dans notre rubrique des personnalités de l'Inde en France. Née à New Delhi en 1971, Patricia est abandonnée à sa naissance et reccueillie un orphelinat. A six mois elle est adoptée par un couple de franco-belge aisé et grandit à Paris, en compagnie d'un frère adopté par le couple au Liban. Elle fait sa scolarité en milieu bilingue puis à l'école supérieure de journalisme de Lille (promotion #67). Se spécialisant dans l'actualité internationale, elle intègre le groupe TF1 en 1993 et plus particulièrement LCI en 1994 dans l'équipe de Vincent Hervouët. Elle y présente Le journal du monde jusqu'en 2005. La même année elle rejoint i>télé du groupe Canal+ pour y présenter Le journal de l'international puis Un jour dans le monde (2005–2009), un magazine quotidien qui convie des personnalités politiques et intellectuelles. Elle rejoint le service public en septembre 2009 en remplacement de Laurent Bignolas aux commandes de l'emblématique magazine Faut pas rêver produit par Georges Pernoud. Son style décontracté et sa grande proximité avec ses interlocuteurs lui valent beaucoup d'éloges de la presse mais cela ne l'empêche nullement d'abandonner le magazine en cours de saison pour présenter Soir 3 sur France 3. En 2011 elle est récompensée du trophé de Femme de média lors de la XIXe cérémonie des Femmes en or. Sur le plan personnel, Patricia Loison a deux filles (Luna-Marine 2002 et Violette).

Patricia Jamet-Loison : les grandes dates
Naissence le 16 février 1971
Arrivée en France en juillet 1971
Master en journalisme international, Lettres, histoire, journalisme (1989-1993)
Lancement LCI en juin 1994
Mariage le 26 juin 1999
Naissance de sa 1ère fille le 5 mai 2002
LCI (1994-2005)
i>télé (2005-2009)
France 3 - Soir 3 (depuis 2009)
Citoyenne d'honneur de Vanves en 2007

Liens utiles
Facebook http://fr-fr.facebook.com/people/Patricia-Loison/739522295
LinkedIn http://fr.linkedin.com/pub/patricia-loison/24/a81/410

"Être un visage de la diversité ça m'agace"


Master en journalisme international, Lettres, histoire, journalisme (1989-1993)

Une nouvelle classe moyenne et une jeunesse éprise de justice protestent contre la corruption pour tenter de changer leur pays...

Document Arte - 17 minutes

Rabindranath TagoreRabindranath Thakur dit Tagore (রবীন্দ্রনাথ ঠাকুর en bengali)
7 mai 1861 - 7 août 1941
Surnoms : Rabi (enfant) - Zamindar Babu (adulte) - Gurudev (adulte)
Femme : Mrinalini Devi (née Bhabatarini, 1873-1902)
Marié le : 9 décembre 1883
Enfants :
Madhurilata Debi (Bela) 25/10/1886-16/05/1918
Rathindranath Tagore (Rathi) 27/11/1888-03/06/1961
Samindranath Tagore (Sami) 12/12/1896-23/11/1907
Renuka Debi (Rani) 23/01/1891-09/1903
Mira Debi (Atasi) 12/01/1894-1969

La vie de Rabindranath Tagore recouvre huit décennies. Tagore débute en tant que poète et devient au fil du temps un grand écrivain, un éducateur, un peintre, un réformateur social et un philosophe. Rabindranath Tagore a confié :  "J’ai longtemps été un enfant maladivement timide, qui vivait en retrait du monde. Mais le destin a fait que je me retrouve à chaque fois sur le devant de la scène. J’aurais aimé appartenir à cette époque où les artistes restaient des fi gures inconnues et anonymes. Je me sens atrocement gêné lorsque je suis acclamé par une foule en délire qui tient à célébrer une certaine période de ma vie qui me semble irréelle". La vie de Rabindranath Tagore était une vie riche, diverse et fascinante. Il était à la fois poète, dramaturge, compositeur, peintre et éducateur. Dans le cadre de son combat contre le colonialisme, Rabindranath fonda deux écoles hors du commun, le Patha Bhavana et le Siksha Satra, ainsi qu’une université internationale, le Visva-Bharati à Santiniketan. Cette page livre brièvement des repères biographiques en ordre chronologique.

1861 : Rabindranath Tagore, le quatorzième enfant de Maharshi Debendranath Tagore et de Sarada Devi est né à Jorasanko à Calcutta le 7 mai.

1863 : Le père de Tagore acquiert sept acres de terre aride des zamindars (propriétaires terriens) de Raipur, Birbhum, dans le Bengale de l’ouest. La propriété accueille Santiniketan.

1873 : Voyage en Himalaya occidental avec son père. En route vers les collines Dalhousie, Rabindranath séjourne à Santiniketan pour la première fois en compagnie du Maharshi. Il écrit sa première pièce dramatique intitulée Prithvirajer Parajay (La défaite de Prithviraj). Il n’existe malheureusement aucune copie de cette œuvre.

1874 : Première publication de son poème Abhilasha dans Tattwabodhini Patrika.

1875 : Décès de sa mère. Il récite un poème patriotique de sa propre composition Hindumelar Upohar  (Le don du Hindumela) à l’occasion de la fête Hindu Mela, lors de sa première apparition en public.

1878 : Séjourne avec son frère aîné, Satyendranath Tagore à Ahmedabad avant de partir pour faire des études de droit à la faculté universitaire de Londres

1879 : Arrivée et première visite de Londres.

1880 : Retour en Inde ayant abandonné ses études. Publication de son premier livre Sandhya Sangit (Chansons du soir).

1881 : Composition de Valmiki Pratibha, son premier drame musical

1883 : Le 9 décembre épouse Mrinalini Devi (née Bhabatarini, 1873-1902)

1884 : Suicide de sa belle-sœur, Kadambari Devi.

1886 : Naissance de son premier enfant, Madhurilata

1888 : Naissance de son fils Rathindranath.

1890 : Dirige la propriété de Silaidah (actuellement au Bangladesh).

1891 : Naissance d’une deuxième fille Renuka.

1892 : Plaide pour l’éducation en langue maternelle et non en anglais. Dénonce le système de l’éducation anglaise en Inde dans son essai Sikhshar Herfer (Education fantaisiste).

1894 : Naissance de sa fille cadette Mira. Elu Vice-président de l’académie des lettres Bengali, devient le rédacteur de Sadhana, le journal édité par la famille Tagore.

1895 : Fondation d’un magasin Swadeshi à Calcutta afin de promouvoir la distribution de produits de fabrication locale et pour favoriser l’emploi des jeunes du Bengale, création d’une usine pour le pressage jute à Kushtia, ville jouxtant propriété, située dans le Bengale de l’est.

1896 : Naissance de son fils cadet, Samindranath.

1898 : Passage de l’Acte de sédition; arrestation de Bal Gangadhar Tilak ; Tagore prononce son allocution Kantharodh (Les étranglés) lors d’une réunion publique à Calcutta.

1899 : S’installe à Santiniketan avec sa femme et ses enfants.

1901 : Relance Bangadarshan, le journal mensuel de Bankim Chandra Chattopadhyay. Fonde une école pour enfants à Santiniketan avec le consentement de son père, appelée brahmacharyashrama s’inspirant des anciennes écoles indiennes implantées dans les forêts. Compose les poèmes de Naivedya.

1902 : Décès de son épouse Mrinalini Devi.

1903 : Décès de Renuka, sa deuxième fille.

1903-1904 : S’intéresse de plus en plus aux problèmes politiques du pays. Ecrit l’essai Swadeshi Samaj  (Notre état et société, 1904).

1905 : Debendranath Tagore, son père meurt à l’âge de 88 ans. Début de l’action Swadeshi Andolan (Mouvement pour l’indépendance) opposant la proposition de Lord Curzon de diviser le Bengale. Tagore plaide pour la non coopération constructive contre les colons anglais.

1907 : Décès de Samindranath, son fils cadet. Tagore, consterné par le conflit qui oppose les hindous aux musulmans se retire du swadeshi andolan.

1908 : Préside à la session provinciale du Congrès du Bengale à Pabna, au Bengale de l’est et prononce son discours en langue bengalie, rompant avec la tradition des discours en anglais.

1910 : La publication en Bengali de Gitanjali.

1912 : Rencontre le peintre anglais William Rothenstein en Angleterre. Rothenstein joue un rôle déterminant dans la publication en anglais de Gitanjali, avec une introduction par WB Yeats, œuvre publiée par la Société indienne de Londres. Se rend pour la première fois aux Etats-Unis.

1913 : Gitanjali, la jeune lune, le jardinier et Chitra publiés par la maison d’édition Macmillan à Londres. Tagore reçoit le prix Nobel de la littérature, le premier écrivain asiatique à avoir été récompensé de ce prix.

1915 : Reçoit les insignes de chevalier. Rencontre Gandhi pour la première fois à Santiniketan. S’installe dans le village de Surul près de Santiniketan, et écrit le roman Ghare Baire (La maison et le monde).

1916 : Se rend aux Etats-Unis en passant par la Chine et le Japon, donnant des conférences sur le Nationalisme.

1918 : Pose la pierre de fondation de Visva-Bharati, université internationale.

1919 : Restitue ses insignes de chevalier pour protester le massacre de Jalianwalla Bagh. Le brigadier général anglais Reginald Dyer, ouvre le feu sur un public désarmé et tue plus de 1000 personnes, blessant grièvement plus de 1500 autres.

1920 : Se rend en Angleterre pour recueillir des fonds pour Visva-Bharati. Voyage en France, en Hollande et aux Etats-Unis.

1921 : Visite l’Angleterre, la France, la Suisse, l’Allemagne, la Suède, l’Autriche et la Tchécoslovaquie.

1922 : le 6 février, création de l’Institut de la reconstruction royale à Sriniketan avec le concours de Rathindranath Tagore, Leonard Elmhirst et William Pearson.

1924 : Visite la Chine et le Japon. De retour, il part pour l’Amérique du sud, notamment le Pérou. Il tombe malade et s’installe à Buenos Aires chez Victoria Ocampo. Il s’amuse à faire des esquisses donnant lieu à des tableaux.

1924-1925 : Entame un débat politique avec Gandhi sur le Charkha. Son rôle fut vivement critiqué par certains dont Prafulla Chandra Ray qui lui reproche sa non-participation à la campagne. Il répond à ses critiques dans son essai Swaraj Sadhan (Atteindre le Swaraj) où il parle de la futilité du Charkha comme moyen d’atteindre le Swaraj.

1925 : Mahatma Gandhi visite Santiniketan. Tagore refuse de faire partie de sa campagne politique.

1926 : Part pour l’Italie sur l’invitation de Mussolini, qui lui déclare : "Je vous admire et j’ai lu toutes vos œuvres traduites en italien". Voyage en Suisse (où il rencontre Romain Rolland), en Autriche, en Angleterre, au Norvège, en Suède, au Danemark, en Allemagne (où il rencontre Albert Einstein), en Tchécoslovaquie, découvre la Bulgarie, la Grèce et l’Egypte.

1927 : Met en scène la pièce de Natir Puja à Calcutta où il interprète le rôle d’un moine bouddhiste. Voyage en Asie du Sud-Est où il découvre le Myanmar, le Singapour, le Java, le Bali, la Malaisie et la Thaïlande.

1928 : Peint des tableaux.

1930 : Part une onzième fois à l’étranger. Donne des conférences Hibbert à Oxford (publiées dans un ouvrage intitulé La Religion de l’homme). Exposition solo de peinture en France suivie par d’autres expositions à succès en Angleterre, en Allemagne, en Suisse et aux Etats-Unis.

1931 : Publication de Lettres de Russie.

1932 : Préside à la réunion de protestation contre l’incident de tuerie au camp Hijli de détention et condamne "l’attaque homicide concertée, sous couverture de nuit, sur les prisonniers, vivant dans la terreur et incarcérés dans des conditions barbares". Tagore part pour la Perse et l’Irak, ses derniers voyages à l’étranger.

1937 : Inauguration à Santiniketan de l’Assemblée pour les Études sur la Chine, ou le Cheena Bhavana. Tagore tombe gravement malade.

1938 : Exposition de ses tableaux à Londres.

1940 : Remise d’un doctorat de l’université d’Oxford à Tagore par convocation spéciale à Santiniketan. Tagore demande à Mahatma Gandhi de diriger Visva Bharati.

1941 : Son dernier exposé intitulé La crise de civilisation écrit à l’époque de la deuxième guerre mondiale est présenté à l’occasion de son quatre-vingtième anniversaire à Santiniketan. Gravement malade, il est transporté à Calcutta le 25 juillet et meurt le 7 août à l’âge de quatre-vingts ans.

Bibliographie sélective

Souvenirs d'enfance (1893-1895)
Navire d'or (1895)
Chârulatâ (1900), Zulma 2009
Gora (1908)
Le Roi de la chambre obscure (1910)
L’Offrande lyrique (1912)
Le Jardinier d'amour (1913)
Amal et la lettre du roi (1913)
A quatre voix (1913)
La Maison et le monde (1916) - Payot
La Corbeille de fruits (1916)
Sadhana (1916)
La Fugitive (1918)

Adaptations cinématographiques
Choker Bali: A Passion Play (2003) réalisé par Rituparno Ghosh
La Maison et le monde (1984) réalisé par Satyajit Ray
Atithi (1965) réalisé par Tapan Sinha
Charulata (1964) réalisé par Satyajit Ray
Trois Filles (Teen Kanya) (1961) réalisé par Satyajit Ray

Bibliographie
L'éducation avant-gardiste : écrits et échanges avec L. K. Elmhirst - Fabert
De l'aube au crépuscule    - Points
Quatre chapitres : roman - Zulma
Aux bords du Gange : et autres nouvelles - Gallimard
L'écrin vert - Gallimard
Histoires de fantômes indiens - Arléa
La petite mariée Suivi de Nuage et soleil - Gallimard
Le naufrage - Gallimard
La maison et le monde - Payot
Le vagabond et autres histoires    - Gallimard
Gora - Serpent à Plumes
Mashi - nouvelle édition février 2012 - Gallimard Imaginaire
L'esquif d'or - Gallimard
Souvenirs - Gallimard
Souvenirs d'enfance - Gallimard
La fugitive Poèmes de Kabir - Gallimard
Le jardinier d'amour Suivi de La jeune lune - Gallimard
L'offrande lyrique La corbeille de fruits - Gallimard

Liens utiles
Page spécial hymne indien
Tagore sur Wikipedia
Forum Tagore (en anglais)

Source Biographie : Inde Perspective

Rabindranath Thakur dit Tagore (রবীন্দ্রনাথ ঠাকুর en bengali)
7 mai 1861 - 7 août 1941
Surnoms : Rabi (enfant) - Zamindar Babu (adulte)
Femme : Mrinalini Devi (née Bhabatarini, 1873-1902)
Marié le : 9 décembre 1883
Enfants :
Madhurilata Debi (Bela) 25/10/1886-16/05/1918
Rathindranath Tagore (Rathi) 27/11/1888-03/06/1961
Samindranath Tagore (Sami) 12/12/1896-23/11/1907
Renuka Debi (Rani) 23/01/1891-09/1903
Mira Debi (Atasi) 12/01/1894-1969

La vie de Rabindranath Tagore recouvre huit décennies. Tagore débute en tant que poète et devient au fil du temps un grand écrivain, un éducateur, un peintre, un réformateur social et un philosophe. Rabindranath Tagore a confié :  "J’ai longtemps été un enfant maladivement timide, qui vivait en retrait du monde. Mais le destin a fait que je me retrouve à chaque fois sur le devant de la scène. J’aurais aimé appartenir à cette époque où les artistes restaient des fi gures inconnues et anonymes. Je me sens atrocement gêné lorsque je suis acclamé par une foule en délire qui tient à célébrer une certaine période de ma vie qui me semble irréelle". La vie de Rabindranath Tagore était une vie riche, diverse et fascinante. Il était à la fois poète, dramaturge, compositeur, peintre et éducateur. Dans le cadre de son combat contre le colonialisme, Rabindranath fonda deux écoles hors du commun, le Patha Bhavana et le Siksha Satra, ainsi qu’une université internationale, le Visva-Bharati à Santiniketan. Cette page livre brièvement des repères biographiques en ordre chronologique.

1861 : Rabindranath Tagore, le quatorzième enfant de Maharshi Debendranath Tagore et de Sarada Devi est né à Jorasanko à Calcutta le 7 mai.

1863 : Le père de Tagore acquiert sept acres de terre aride des zamindars (propriétaires terriens) de Raipur, Birbhum, dans le Bengale de l’ouest. La propriété accueille Santiniketan.

1873 : Voyage en Himalaya occidental avec son père. En route vers les collines Dalhousie, Rabindranath séjourne à Santiniketan pour la première fois en compagnie du Maharshi. Il écrit sa première pièce dramatique intitulée Prithvirajer Parajay (La défaite de Prithviraj). Il n’existe malheureusement aucune copie de cette œuvre.

1874 : Première publication de son poème Abhilasha dans Tattwabodhini Patrika.

1875 : Décès de sa mère. Il récite un poème patriotique de sa propre composition Hindumelar Upohar  (Le don du Hindumela) à l’occasion de la fête Hindu Mela, lors de sa première apparition en public.

1878 : Séjourne avec son frère aîné, Satyendranath Tagore à Ahmedabad avant de partir pour faire des études de droit à la faculté universitaire de Londres

1879 : Arrivée et première visite de Londres.

1880 : Retour en Inde ayant abandonné ses études. Publication de son premier livre Sandhya Sangit (Chansons du soir).

1881 : Composition de Valmiki Pratibha, son premier drame musical

1883 : Le 9 décembre épouse Mrinalini Devi (née Bhabatarini, 1873-1902)

1884 : Suicide de sa belle-sœur, Kadambari Devi.

1886 : Naissance de son premier enfant, Madhurilata

1888 : Naissance de son fils Rathindranath.

1890 : Dirige la propriété de Silaidah (actuellement au Bangladesh).

1891 : Naissance d’une deuxième fille Renuka.

1892 : Plaide pour l’éducation en langue maternelle et non en anglais. Dénonce le système de l’éducation anglaise en Inde dans son essai Sikhshar Herfer (Education fantaisiste).

1894 : Naissance de sa fille cadette Mira. Elu Vice-président de l’académie des lettres Bengali, devient le rédacteur de Sadhana, le journal édité par la famille Tagore.

1895 : Fondation d’un magasin Swadeshi à Calcutta afin de promouvoir la distribution de produits de fabrication locale et pour favoriser l’emploi des jeunes du Bengale, création d’une usine pour le pressage jute à Kushtia, ville jouxtant propriété, située dans le Bengale de l’est.

1896 : Naissance de son fils cadet, Samindranath.

1898 : Passage de l’Acte de sédition; arrestation de Bal Gangadhar Tilak ; Tagore prononce son allocution Kantharodh (Les étranglés) lors d’une réunion publique à Calcutta.

1899 : S’installe à Santiniketan avec sa femme et ses enfants.

1901 : Relance Bangadarshan, le journal mensuel de Bankim Chandra Chattopadhyay. Fonde une école pour enfants à Santiniketan avec le consentement de son père, appelée brahmacharyashrama s’inspirant des anciennes écoles indiennes implantées dans les forêts. Compose les poèmes de Naivedya.

1902 : Décès de son épouse Mrinalini Devi.

1903 : Décès de Renuka, sa deuxième fille.

1903-1904 : S’intéresse de plus en plus aux problèmes politiques du pays. Ecrit l’essai Swadeshi Samaj  (Notre état et société, 1904).

1905 : Debendranath Tagore, son père meurt à l’âge de 88 ans. Début de l’action Swadeshi Andolan (Mouvement pour l’indépendance) opposant la proposition de Lord Curzon de diviser le Bengale. Tagore plaide pour la non coopération constructive contre les colons anglais.

1907 : Décès de Samindranath, son fils cadet. Tagore, consterné par le conflit qui oppose les hindous aux musulmans se retire du swadeshi andolan.

1908 : Préside à la session provinciale du Congrès du Bengale à Pabna, au Bengale de l’est et prononce son discours en langue bengalie, rompant avec la tradition des discours en anglais.

1910 : La publication en Bengali de Gitanjali.

1912 : Rencontre le peintre anglais William Rothenstein en Angleterre. Rothenstein joue un rôle déterminant dans la publication en anglais de Gitanjali, avec une introduction par WB Yeats, œuvre publiée par la Société indienne de Londres. Se rend pour la première fois aux Etats-Unis.

1913 : Gitanjali, la jeune lune, le jardinier et Chitra publiés par la maison d’édition Macmillan à Londres. Tagore reçoit le prix Nobel de la littérature, le premier écrivain asiatique à avoir été récompensé de ce prix.

1915 : Reçoit les insignes de chevalier. Rencontre Gandhi pour la première fois à Santiniketan. S’installe dans le village de Surul près de Santiniketan, et écrit le roman Ghare Baire (La maison et le monde).

1916 : Se rend aux Etats-Unis en passant par la Chine et le Japon, donnant des conférences sur le Nationalisme.

1918 : Pose la pierre de fondation de Visva-Bharati, université internationale.

1919 : Restitue ses insignes de chevalier pour protester le massacre de Jalianwalla Bagh. Le brigadier général anglais Reginald Dyer, ouvre le feu sur un public désarmé et tue plus de 1000 personnes, blessant grièvement plus de 1500 autres.

1920 : Se rend en Angleterre pour recueillir des fonds pour Visva-Bharati. Voyage en France, en Hollande et aux Etats-Unis.

1921 : Visite l’Angleterre, la France, la Suisse, l’Allemagne, la Suède, l’Autriche et la Tchécoslovaquie.

1922 : le 6 février, création de l’Institut de la reconstruction royale à Sriniketan avec le concours de Rathindranath Tagore, Leonard Elmhirst et William Pearson.

1924 : Visite la Chine et le Japon. De retour, il part pour l’Amérique du sud, notamment le Pérou. Il tombe malade et s’installe à Buenos Aires chez Victoria Ocampo. Il s’amuse à faire des esquisses donnant lieu à des tableaux.

1924-1925 : Entame un débat politique avec Gandhi sur le Charkha. Son rôle fut vivement critiqué par certains dont Prafulla Chandra Ray qui lui reproche sa non-participation à la campagne. Il répond à ses critiques dans son essai Swaraj Sadhan (Atteindre le Swaraj) où il parle de la futilité du Charkha comme moyen d’atteindre le Swaraj.

1925 : Mahatma Gandhi visite Santiniketan. Tagore refuse de faire partie de sa campagne politique.

1926 : Part pour l’Italie sur l’invitation de Mussolini, qui lui déclare : "Je vous admire et j’ai lu toutes vos œuvres traduites en italien". Voyage en Suisse (où il rencontre Romain Rolland), en Autriche, en Angleterre, au Norvège, en Suède, au Danemark, en Allemagne (où il rencontre Albert Einstein), en Tchécoslovaquie, découvre la Bulgarie, la Grèce et l’Egypte.

1927 : Met en scène la pièce de Natir Puja à Calcutta où il interprète le rôle d’un moine bouddhiste. Voyage en Asie du Sud-Est où il découvre le Myanmar, le Singapour, le Java, le Bali, la Malaisie et la Thaïlande.

1928 : Peint des tableaux.

1930 : Part une onzième fois à l’étranger. Donne des conférences Hibbert à Oxford (publiées dans un ouvrage intitulé La Religion de l’homme). Exposition solo de peinture en France suivie par d’autres expositions à succès en Angleterre, en Allemagne, en Suisse et aux Etats-Unis.

1931 : Publication de Lettres de Russie.

1932 : Préside à la réunion de protestation contre l’incident de tuerie au camp Hijli de détention et condamne "l’attaque homicide concertée, sous couverture de nuit, sur les prisonniers, vivant dans la terreur et incarcérés dans des conditions barbares". Tagore part pour la Perse et l’Irak, ses derniers voyages à l’étranger.

1937 : Inauguration à Santiniketan de l’Assemblée pour les Études sur la Chine, ou le Cheena Bhavana. Tagore tombe gravement malade.

1938 : Exposition de ses tableaux à Londres.

1940 : Remise d’un doctorat de l’université d’Oxford à Tagore par convocation spéciale à Santiniketan. Tagore demande à Mahatma Gandhi de diriger Visva Bharati.

1941 : Son dernier exposé intitulé La crise de civilisation écrit à l’époque de la deuxième guerre mondiale est présenté à l’occasion de son quatre vingt dixième anniversaire à Santiniketan. Gravement malade, il est transporté à Calcutta le  25 juillet et meurt le 7 août à l’âge de quatre-vingt-dix ans.

Bibliographie sélective

Souvenirs d'enfance (1893-1895)
Navire d'or (1895)
Chârulatâ (1900), Zulma 2009
Gora (1908)
Le Roi de la chambre obscure (1910)
L’Offrande lyrique (1912)
Le Jardinier d'amour (1913)
Amal et la lettre du roi (1913)
A quatre voix (1913)
La Maison et le monde (1916) - Payot
La Corbeille de fruits (1916)
Sadhana (1916)
La Fugitive (1918)

Adaptations cinématographiques
Choker Bali: A Passion Play (2003) réalisé par Rituparno Ghosh
La Maison et le monde (1984) réalisé par Satyajit Ray
Atithi (1965) réalisé par Tapan Sinha
Charulata (1964) réalisé par Satyajit Ray
Trois Filles (Teen Kanya) (1961) réalisé par Satyajit Ray

Liens utiles
Page spécial hymne indien
Tagore sur Wikipedia
Forum Tagore (en anglais)

Source Biographie : Inde Perspective

Actualité des personnalité de l'Inde à ParisC'est le 12 septembre prochain que vous être tous cordialement invités à vous rendre à l'Unesco pour célébrer, de la plus belle des façons, le 150e anniversaire de la naissance du grand poète indien Rabindranath Tagore en compagnie d'artistes et de personnalités indiennes telles que la réalisatrice/actrice Aparna Sen, la chanteuse Kavita Krishnamurty, le violoniste L. Subramaniam, et bien d'autres. Ce programme exceptionnel entre dans le cadre du programme Tagore-Neruda-Césaire pour un Universel réconcilié dont nous avons le détail pour vous...

Cinq personnalités exposent leurs idées pour sauver la planète dans un format court proposé par Arte intitulé Que faire ?. Aujourd'hui c'est au tour de Vandana Shiva qui milite pour la préservation de la biodiversité en Inde et contre la brevabilité du vivant.

Un document Arte (Allemagne, 2010, 11mn)

Vandana Shiva La vie n'est pas une marchandise Vandana Shiva Le terrorisme alimentaire Vandana Shiva L'épopée d'une indienne Vandana Shiva Éthique et agroalimentaire
Personnalité de l'IndePour célébrer les 150 années qui nous sépare de sa naissance, La Maison de l'Inde rendra, le 8 mai prochain, hommage à Rabindranath Tagore, humaniste, philosophe et poête lauréat du prix Nobel de Littérature. Au programme, The Infinite Man, un spectacle hommage en chants, danses et poésies proposé par l'association Muktodhara...

Actualité des personnalité de l'Inde à ParisA l'occasion du passage à Paris de Ajay Sethi, le fondateur de Corporate Catalyst India (CCI), particulièrement apprécié de nos amis Allemands et Japonais en Inde, EIEBG organise un dîner-rencontre qui sera une occasion unique de l'écouter et de l'interroger sur tous les aspects du business en Inde...

Actualité des personnalité de l'Inde à ParisOn the occasion of his visit in Paris, the Euro-India group (EIEBG) is glad to invite you for a special late-breakfast with the Indian chief economic advisor : Kaushik Basu the discussion will be intoduced by Dr. Jean-Joseph Boillot. This event will take place on Saturday January 15, 2011 - 11am-1pm...