Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Danseur bharata natyam - Sanga Vo Van TaoC'est en 2000 à l'âge de douze ans que Sanga commence son apprentissage du bharata natyam auprès de la danseuse Manochhaya. Aprés quatre années de formation Sanga décide de se former professionnellement au bharata natyam parallèlement à ses études universitaires. En 2005 il rencontre à Mysore (Karnataka, Inde) le maître K. Muralidhar Rao avec lequel il put approfondir les différents aspects du bharata natyam à partir de la richesse des compositions des saints poètes de langue kannada. Des lors Sanga n'a eu de cesse d'enrichir son répertoire de compositions originales et à pu accompagner son professeur Manochhaya sur de nombreux spectacles en France et en Inde. Actuellement étudiant en thèse au département théâtre de l'université Paris 8, Sanga poursuit ses recherches universitaires sur la représentation du bharata natyam et se produit sur scène en tant danseur solo. Depuis 2010 Sanga suit auprès de K.K.M. Hymavathi en Inde une double formation en mohini attam, style de théâtre dansé du Kerala (Sud de l'Inde).

Sanga Vo Van Tao sur Facebook

Danseuse et chorégraphe, Maitryee Mahatma est disciple de Birju Maharaj, l’un des plus grands maîtres du genre.


Elle se forme au théâtre et à la danse au conservatoire de Metz (théâtre classique et danse contemporaine), à l'université (Metz et Paris Nouvelle Sorbonne), à l'école Charles Dullin (théâtre classique, mime et Commedia dell'Arte), et dans des formations parallèles (technique Cunningham, clown, théâtre du mouvement, Release Technique,...)

Elle travaille pour plusieurs compagnies de théâtre et de danse dans des spectacles et, depuis 2001 pour le Manège de Reims - Scène Nationale en tant que pédagogue de la danse.

En 2003, elle part au Togo avec une ONG locale et monte un spectacle avec des adolescents et des enfants en mêlant la danse africaine et la danse contemporaine. Chargée de cette expérience, artistique, politique et culturelle, elle fonda la Compagnie l'Anthéridie pour créer la pièce A trop lorgner, on finit par loucher...

{youtube}T7P9dWxq2NM{/youtube}

Elle se forme en Inde  aux danses classiques bharata natyam, mohiniattam et kathakali (dans le Kerala) et au kathak (à Bénarès). Dans le même temps, elle y présente des spectacles de danse contemporaine, et désormais de danses indiennes.

En 2009 elle rencontre la famille du Maestro Ashok Pandey lors d'un spectacle à Bénarès. Ce grand musicien apprécie beaucoup sa danse et lui propose de travailler avec eux. S'ensuit une collaboration artistique avec Shree Pandey pour les spectacle de la compagnie et avec tout le groupe dans la formation du Nadabrahma Groupe.

Elle anime de nombreux ateliers avec toutes sortes de public : étudiants, professeurs, enfants, adultes, adolescents,  personnes handicapées, personnes ayant de grandes difficultés sociales.

Par ailleurs elle pratique les arts martiaux depuis vingt ans et le chant depuis cinq ans. Elle écrit des poèmes et des chansons.

Site officiel de Lucile Hannesse : antheridie.free.fr

Depuis son enfance, Aurore Alliot expérimente différents styles de Danse. Elle commence par la Danse classique et moderne Jazz, puis s'initie à la danse contemporaine. Passionnée d'Egypte ancienne, c'est lors de son premier voyage dans ce merveilleux pays, à l'âge de 12 ans qu'elle rencontre la danse orientale. La sensualité, la poésie et la richesse d'expression de cette danse la séduisent instantanément. L'exotisme et la beauté des costumes qui l'accompagnent ajoutent à sa fascination. De retour en France elle décide d'apprendre cet art avec des professeurs de renommés. Pour cela elle choisi Karima de l'Association Arabesque à Aix en Provence, tout en poursuivant parallèlement son apprentissage à travers plusieurs voyages dans les pays Arabes.

Après plusieurs années d'apprentissage elle est recrutée par Magda, Directrice de la Compagnie Voiles d'Orient de Marseille, chorégraphe exceptionnelle, qui lui transmet l'art de la composition chorégraphique, de la scène, mais aussi des Fusions avec d'autres Danses du Monde, telle que la Danse Indienne & Tahitienne. Aurore se produit alors dans toute la France pour les Spectacles de la Compagnie, tout en continuant à enrichir son propre style. Elle se perfectionne notamment auprès de Hossam et Serena Ramzy, Khaled Seif, Aladin El Kholy, Samay, Yaël Zarca, Jillina, Sonïa Ochoa, Amar Gamal, Sadie... Elle enrichit également sa formation par la Danse Indienne Bharata-Natyam et Bollywood, mais aussi Tahitienne auprés de professeurs issus du Conservatoire de Tahiti.


Sa mère, artiste, lui a transmit sa passion pour les Arts Plastiques, et son père celui de la Photographie, et c'est dans cette voie qu'elle choisie de faire ses études pour devenir professeur. Elle obtient son Master d'Arts orienté vers l'Art Thérapie en 2007.


En 2008, à son arrivée dans le Lot & Garonne, la Mairie de Villeneuve-sur-Lot lui propose d'ouvrir des cours de danse pour enfants, ados et adultes. Elle décide alors de se consacrer entièrement à ses passions à travers l'enseignement et la création de spectacles qui allie à la fois les danses orientales, indienne Bollywood et tahitienne avec les arts plastiques.


Elle enseigne dans tout le Lot & Garonne et les départements limitrophes. Elle se produit en solo ou accompagnée de ses élèves, ou encore d'autres danseuses professionnelles dans des contextes très divers (festivals, théâtres, événements culturels, fêtes…). Elle est également professeur d'arts plastiques dans les écoles, collèges et lycées, mais également animatrice d'ateliers d'art thérapie par la danse et les arts plastiques auprès des personnes âgées et des enfants handicapés.


Site officiel d'Aurore Alliot :
www.kiya.fr

Flora DeviFlora Devi, comédienne, conteuse et danseuse indienne, est née à Pune en Inde. Enfant, elle découvre le mime afin de communiquer avec son frère sourd. Sa famille s’installe en Angleterre et elle y poursuit ses études. Diplômée de l’Université de Belfast, Irlande, en Théâtre, elle est primée pour ses interprétations de Shakespeare. La Radio BBC l’engage pour une série d’émissions en tant que comédienne. Elle rencontre alors le mime Adam Darius avec lequel elle découvre une nouvelle forme du mime et intègre sa compagnie.  Désireuse de retrouver ses racines elle retourne en Inde. A Mumbai elle devient l’élève du Maître Guru Shankar Behera qui lui fait découvrir la beauté de la danse Odissi. Elle commence à se produire en tant que danseuse Odissi en solo puis en duo avec son Maître. De sa rencontre avec le photographe Ashvin Gatha naîtra des créations multimédias : alliant la danse, le mime et la photographie. Pour Devdasi leur scène est le Temple du Soleil à Konarak, Orissa. Invitée par le gouvernement de l’île Maurice elle crée le ballet Atman dont fera partie le danseur contemporain Patrick Athaw.  De retour en Angleterre elle rencontre Tuup le musicien conteur guyanais. Avec lui elle découvre l’univers du conte. Ils se produisent alors ensemble sous le nom de scène Tellers of Time. Un rapprochement culturel entre l’Afrique et l’Inde. A Londres elle joue dans les Compagnies Priory Community Centre et ID, enseigne l’expression indienne au London Mime Center, danse dans les clips Keep on Moving du groupe Soul II Soul et  Sleepwalking de Jerry Rafferty.

Flora Devi quitte l’Angleterre et s’installe dans le sud de la France, à Montpellier. Elle fonde l’Association Anjali et organise les Festivals Semaine de l’Inde et Fenêtre de l’Inde. Elle commence à conter en français. Son spectacle pour enfants Jantamantra est primé au festival Au bonheur des mômes. En Suisse elle travaille avec les enfants pour le Petit Théâtre de Lausanne pour aider l'Association française pour l'enfance abandonnée (AFEA) à Mumbai, l'Association Anjali produit son CD de contes Vasanta Raga. Elle poursuit son travail avec le conteur Tuup en présentant ensemble des spectacles bilingues. Après l’Afrique, la Scandinavie : cette fois Flora Devi travaille sur une nouvelle création avec la musicienne et conteuse Annie Gallay. 

Depuis son arrivée Flora Devi enseigne la danse Odissi en France et en Suisse. L’île de la Réunion lui demande de créer une exposition sur la danse Odissi. Pour eux elle crée Du temple à la scène. Du Canada au Burkina Faso, de Liverpool à Genève, Flora Devi traverse les continents. Ses spectacles interpellent petits et grands. En anglais, en français. Flora Devi touche le public par sa douceur, son authenticité et son art qu’elle transmet en toute humilité.

Site officiel de Flora Devi : floradevi.com

Né en 1958, Arjun Mishra est reconnu unanimement en Inde comme l’un des meilleurs danseurs de Kathak. Habité par la pure poésie de la danse des empereurs Mogols, animé par le génie du rythme, cet artiste au vaste répertoire est également chorégraphe. Issu d’une famille de musiciens de Bénarès, il apprend dès l’enfance le chant et le tabla. Mais lorsqu’il découvre tout jeune le Kathak, il est fasciné et décide alors de s’y adonner avec l’assentiment de son père.

Anuj Mishra, âgé de 24 ans, est devenu en quelques années un prodige de la danse Kathak. Rares sont les très grands danseurs, ceux qui unissent la beauté du corps, la prouesse technique et le rendu mimé des sentiments.  D’une grâce surprenante, Anuj Mishra réalise la synthèse si difficile entre une technique blouissante de danse pure et un sens inné qui lui permet d’exprimer toute une gamme d’émotions. Il a étudié le Kathak dès ses premières années, sous l’égide de son père Arjun, se levant à 4 heures du matin pour pratiquer les exercices de battement des pieds sur le sable, avec quantité de grelots aux chevilles… Enthousiaste et cherchant la perfection, il a participé à des créations chorégraphiques occidentales avec Karine Saporta et d’autres grands noms de la danse.


Site officiel d'Anuj Mishra : anujkathakmishra.blogspot.com
Myspace d'Anuj Mishra : myspace.com/anujkathakmishra

 

Talentueuse touche-à-tout, la curiosité toujours en éveil, Blanca Li est à la fois danseuse, chorégraphe, metteur en scène et réalisatrice. Originaire de Grenade, elle puise son inspiration dans ses racines andalouses tout en explorant un large éventail de formes d’expression corporelle, de la danse classique au hip hop en passant par le flamenco. De l’Espagne à la France, New York ou Berlin, Blanca Li signe un parcours personnel très singulier.

Site officiel de Blanca Li : www.blancali.com

Shyamala Surendran est fondatrice de la Dharani School of Performing Arts pour donner foi à la formation Bharatha Natyam, Mohiniyattam, Veena et musique carnatique. Shyamala Surendran a commencé son apprentissage professionnel avec Sri. CE Janardhanan à Kochi et, plus tard, avec des maîtres de danse de renommée mondiale, Sri couple. V.P. Dhananjayan et Smt. Shanta Dhananjayan de Chennai, à Cochin .
Elle a donné son Arrangetram dans le Guruvayoor Temple. Par la suite, elle s'est rendue à Chennai pour apprendre davantage des Dhananjayans. Elle a appris l'abhinaya de Padma Bhushan Smt. Kalanidhi Narayanan puis est devenue un disciple de Smt. Kalamandalam Kalyanikutty Amma, la doyenne du Mohiniyattam et de sa fille Smt. Sreedevi Rajan.

Shyamala s'est produite dans toutes les régions de l'Inde et à l'étranger et a participé à de nombreux séminaires, ateliers et autres manifestations.

Shyamala Surendran est un maître, une artiste reconnue par l'ICCR. Elle a été honoré par de nombreux prix tout au long de sa carrière et, par la suite, d'un Award avec le Kerala Sangeeth Natak Académie en 2005 pour sa contribution au développement des arts avec le Mohiniyattam.

{youtube}a_4aG9UNJmw{/youtube}

Shyamala Surendran est fondatrice de la Dharani School of Performing Arts pour donner foi à la formation Bharatha Natyam, Mohiniyattam, Veena et musique carnatique. Shyamala Surendran a commencé son apprentissage professionnel avec Sri. CE Janardhanan à Kochi et, plus tard, avec des maîtres de danse de renommée mondiale, Sri couple. V.P. Dhananjayan et Smt. Shanta Dhananjayan de Chennai, à Cochin .
Elle a donné son Arrangetram dans le Guruvayoor Temple. Par la suite, elle s'est rendue à Chennai pour apprendre davantage des Dhananjayans. Elle a appris l'abhinaya de Padma Bhushan Smt. Kalanidhi Narayanan puis est devenue un disciple de Smt. Kalamandalam Kalyanikutty Amma, la doyenne du Mohiniyattam et de sa fille Smt. Sreedevi Rajan.

Shyamala s'est produite dans toutes les régions de l'Inde et à l'étranger et a participé à de nombreux séminaires, ateliers et autres manifestations.

Shyamala Surendran est un maître, une artiste reconnue par l'ICCR. Elle a été honoré par de nombreux prix tout au long de sa carrière et, par la suite, d'un Award avec le Kerala Sangeeth Natak Académie en 2005 pour sa contribution au développement des arts avec le Mohiniyattam.

{youtube}a_4aG9UNJmw{/youtube}