Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest et Haut-de-Seine

Le Kaveri - Haute gastronomie indienne à Paris Ouest

Shanti Travel - Agence de voyage spécialisée sur l'Inde et l'Asie du Sud - Demande d'infos

Martine Métayer dite KalpanaFormée à la musique occidentale, Martine Métayer alias Kalpana rencontre le Bharata Natyam lors d’un stage avec Malavika en 1977 dans l’île d’Oléron.
Passionnée par l’immense richesse de cette danse, elle suit l’enseignement de Malavika puis de Shakuntala de 1977 à 1979. Elle ressent vite la nécessité de partir en Inde pour s’imprégner de la culture et approfondir cet art.

De 1979 à 1991, Kalpana reçoit l’enseignement  des grands Maîtres Shri V.S. Muthuswamy Pillai et de Srimati Kalanidhy Narayanan à Chennaï. Elle étudie aussi le Chant Karnatique et le Nattuvangam.

Elle donne son Arangetram (premier récital sous la direction du Maître devant le public indien et la presse) en 1983 à Madras et se produit lors de nombreux festivals  à Madras, Bombay et Delhi.
A son retour en France, Kalpana est invitée sur de nombreuses scènes françaises ainsi qu’à l’étranger.

Elle entame un travail de recherche chorégraphique. Kalpana rencontre le chorégraphe Andy Degroat en 1987 avec qui s’installe une longue complicité artistique :

Kalpana dansera dans la Bayadère d’A. Degroat et ensemble ils créeront le solo Ma déesse SDF. Elle continue à chercher sans cesse et retrouve ses liens avec la musique. Elle crée Solos à deux avec le flûtiste P. A. Valade et collabore sur de nombreuses créations avec le saxophoniste Daniel Petitjean.
Directrice artistique de l’association Hamsasya, elle enseigne le Bharata Natyam à Paris aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels. Ayant reçu une formation complète en Kinésiologie appliquée, sa pédagogie est imprégnée de cette approche de l’humain. Elle travaille dans le respect de chaque individu et accompagne le danseur vers sa créativité potentielle. Aujourd’hui une trentaine d’élèves suivent ses cours à Paris.

Là encore, elle retrouve les liens avec sa première passion : la musique, appuie sa pédagogie sur les rapports musique et danse.

Elle prépare actuellement une création basée sur les liens rythmiques, musicaux entre la danse indienne et le Flamenco avec la danseuse et chanteuse Flor Capo.

Site Web :
www.kalpana.fr
Manjula de MaricourtNée à Bangalore, Manjula grandit en France. Elle commence son long apprentissage du Bharatanatyam avec Vidya, professeur au centre Mandapa. Elle obtient par la suite, la bourse accordée par le Ministère des Affaires Etrangères et ICCR (Indian Council of Cultural Relation), ce qui lui permet de partir deux ans à Mysore dans le cadre du programme d'échange culturel entre l'Inde et la France. Guidée par le Dr Vasundhara Doraswamy, elle conclut son séjour par sa consécration en tant que danseuse professionnelle.

Collaborations et tournées

Manjula a participé à de nombreuses manifestations culturelles (La Villette, Festival 13...) et s'est produite dans différents lieux en France (Centre Mandapa, Théâtre d'Evreux, Saint-Malo, Rennes, Soleil d'Or, Association Danse-Théâtre et Musique, Espace Jemmapes, Hotel de Ville de Paris, Cabaret Sauvage, Théâtre de la Reine Blanche, Café de la Gare, Cirque d'Hiver où Manjula a présenté son travail avec ses élèves) et en Inde (Patna, Mysore, Bangalore, Caltutta, Bombay, Neemrana, Delhi...). Elle a aussi dansé dans l'œuvre chorégraphique Anoukha de Khader Athou où la danse indienne et le hip-hop fusionnent pendant les tournées en Hollande, en France, en Allemagne, Autriche, Italie et en Suisse.

Par ailleurs, elle a fait partie de la création Akshara dont le chorégraphe Patrick Gleyse mélange danse classique occidentale et danse classique de l'Inde.
Elle a enfin participé à la dernière création de Karine Saporta La Force de l'âme qui s'est jouée au Théâtre National de Caen, au Théâtre d'Enghiens-les-Bains, en Martinique et en Guadeloupe. Manjula a également participé à de nombreuses émissions télévisées (Téva, France Ô, Voyage, France 3) ainsi qu'à des émissions à la radio (RFI)

Manjula a aussi présenté des spectacles de bharata natyam en première partie d'un spectacle Voyage en Inde où des musiciens du Rajasthan la rejoignent avec de la danse folklorique typique de leur région.

Site officiel : http://manjulademaricourt.com
Rubrique personnalité de la danse indienneC'est avec une très grande joie que nous apprenons l'installation à Paris de la danseuse et chorégraphe Odissi Srinwanti Chakrabarti. Internationalement reconnue, cette danseuse de grand talent travaille activement à donner à l'Odissi une visibilité nouvelle en jouant l'interaction avec le théâtre et la danse contemporaine et ce dans le plus grand respect d'une tradition séculaire. A peine installée dans la Capitale, Srinwanti est déjà très sollicitée, tant pour se produire que pour enseigner. Nous suivrons son actualité avec le plus grand intérêt...

Danseuse et chorégraphe Odissi Srinwanti ChakrabartiDanseuse, chorégraphe et professeur d'Odissi, Srinwanti Chakrabarti est issue de la gharana (école) du Guru Kelucharan Mohapatra dont elle a suivi les enseignements pendant près de vingt ans, Srinwanti Chakrabarti est internationalement reconnue pour une grande maîtrise alliée à un sens très innovant de la chorégraphie. En 2000 elle fonde le centre Srijati pour l'Art et la Culture, une institution basée à Calcutta dont elle est aussi la directrice artistique. Au travers de Srijati, Srinwanti Chakrabarti a pour ambition de développer la pratique de la danse Odissi et de créer des ponts avec le théâtre et la danse contemporaine sans rompre avec l'authenticité de l'esthétique et de la tradition. Diplômée en sociologie, Srinwanti s'est aussi intéressée à l'application de la danse dans le soin thérapeutique. Malgré toutes ces activités, Srinwanti, reste en priorité une interprète de très haut niveau, tant solo qu'au sein de sa troupe, comme le confirment les critiques dithyrambiques qui accompagnent chacune de ses prestations. Elle s'est produite à de nombreuses reprises en Inde mais aussi dans le monde entier (USA, Canada, Europe) et a participé à de nombreux stages, séminaires et autres lectures dans l'optique de mieux faire connaître son art. Elle est maintenant basée à Paris.

Contact
Tél. 07 60 17 15 85
E-mail [email protected]
Site officiel www.srinwanti.com

Danseuse virtuose, Luna Pan-Poddar découvre le kathak à l’âge de 4 ans. C’est à Lucknow, auprès des mêmes Vijay Shankar et Birju Maharaj qu’elle apprendra toutes les subtilités de cet art, dans la plus grande tradition de la transmission guru-shishya (maître – élève).

Très vite sa carrière devient internationale et elle est invitée au Royaume-Uni, en Corée, en Finlande ou à Abou Dhabi. Sa grâce, son énergie, sa technique exceptionnelle ne passent pas inaperçues et la presse internationale fait l’éloge de son talent et de son engagement artistique.

Luna fonde sa propre école de danse Prerna, se forme aux USA aux techniques de la danse contemporaine et se produit en vedette dans de nombreuses chorégraphies signées des plus grands noms du kathak, tels son maître Birju Maharaj ou son ami Ashimbandhu Bhattacharya.
Formé dès le plus jeune âge au sein de la gharana de Jaïpur par Ramgopal Mishra et Susmita Mishra, Ashimbandhu Bhattacharya s’est tout d’abord initié aux aspects les plus techniques de la danse : le rythme des pieds, l’exécution des tours…

Mais c’est sous la férule de Vijay Shankar, et surtout du légendaire Padma Vibhushan Pandit Birju Maharaj qu’il a acquis ce complément d’abhinaya (expression) qui donne à son art ce mélange de grâce et de rigueur, ce style inimitable au carrefour des deux écoles. Danseur émérite, professeur et chorégraphe de renommée internationale, Ashimbandhu a insufflé une nouvelle dimension au kathak. Un art qu’il transmet aujourd’hui au sein de son école, Upasana.


Vaibhav ArekarVaibhav Arekar appartient à une nouvelle génération de danseurs, pour lesquels l’art et la vie n’ont de sens que s’ils sont dédiés à une indomptable volonté de promouvoir, produire et faire des danses classiques indiennes un art contemporain à part entière. Un dynamisme que révèle son intense activité de chorégraphe, danseur, enseignant, producteur et administrateur. Vaibhav a reçu les enseignements fondamentaux du bharatanatyam auprès de Smt Saroja Srinath, puis de Smt Tangamani Nagarajan. Mais c’est auprès de son mentor, le Dr Kanak Rele, qu’il a développé tant l’abhinaya (l’expression) que les techniques virtuoses qui le caractérisent. Poursuivant ses recherches sur les principes fondamentaux du kathak auprès de Smt Rajashree Shirke, sa danse s’est affirmée et s’est rapidement enrichie d’une intense formation théâtrale sous la houlette de Shri Chetan Datar. Multipliant les performances, il a exploré tant la danse traditionnelle, que les danses abstraites ou expérimentales. De la fructueuse collaboration de Rajashree Shirke et Chetan Datar avec Vaibhav, est né le genre Ranga Nritya (théâtre – danse), générant de surprenantes chorégraphies dans une parfaite symbiose du verbe et du corps en mouvement. Vaibhav est aussi le fondateur de Sankhya Dance Creations qui a présenté son travail sur de multiples scènes nationales ou internationales. Le terme Sankhya fait référence à l’une des six écoles de la philosophie classique indienne. Les réalités fondamentales, selon le Sankhya, sont au nombre de deux, indépendantes l’une de l’autre : la prakriti, le principe actif mais privé de conscience, cause première de l’univers ou matière causale indifférenciée et le purusha, le principe intelligent, "conscient"… mais passif. "Je danse… pour ressentir cette romance du mouvement… pour atteindre le sommet de la dépendance, là où la réalisation m’échappe, où je ne sais plus si je danse ou si c’est la danse qui me déplace.".

Site officiel de Vaibhav Arekar www.vaibhavarekar.com

Kalamandalam Karunakaran est né au Kerala, au sud de l'Inde. Son père et son grand-père étaient aussi des artistes de Kathakali. À l’âge de treize ans, il intègre le prestigieux Institut Kalamandalam du Kerala où il étudie avec deux des plus grands maîtres de Kathakali, Gopi Ashan et Ramankutti Nair Ashan. Après huit ans d’entraînement intensif, il reçoit son diplôme de sortie, ce qui lui accorde l’honneur de faire précéder son nom par celui de son école. Il demeure encore Trois ans au Kerala, où il interprète des rôles parmi les plus importants. Puis il rejoint le Centre International de Kathakali de New Delhi en tant qu’artiste majeur et professeur.

En 1978, il est invité par le Centre Mandapa à venir à Paris , en tant que professeur et interprète, ce qui le conduit à diriger des ateliers et à se produire non seulement dans toute la France mais aussi à travers tout l’Occident. À la fin de son contrat, il décide de faire de Paris son lieu de résidence permanent, tout en gardant un contact très régulier avec l’Inde.

En dehors d’Inde, Karunakaran fait partie des rares artistes et professeurs de  à travers la France et l'Europe, au Canada, en Amérique du Nord et du Sud, en Martinique et en Guadeloupe.
Les ateliers ou stages proposés par Karunakaran, seront utiles à tout artiste de théâtre ou toute personne désirant enrichir sa pratique personnelle.Kathakali d’origine indienne. Il a reçu l’enseignement traditionnel de L’Institut du Kalamandalam, de sorte qu’il est capable d’interpréter tous les rôles du vaste répertoire du Kathakali, hommes et femmes, dieux et démons, etc. Des compagnies de théâtre occidentales tout comme des artistes individuels et des personnes extérieures au monde du théâtre étudient le Kathakali car sa pratique consitue une aide précieuse dans la recherche de perfectibilité, aussi bien pour un artiste vis-à-vis de son art que pour chacun du point de vue personnel.

Karunakaran a dirigé les séances d’échauffements quotidiens avec les acteurs de Peter Brook lors de la préparation de son fameux Mahabharata et de la pièce Mesure pour Mesure au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Il a travaillé aussi bien avec des acteurs du Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine que du Centre Grotowski en Pologne, du Théâtre Populaire Romand en Suisse, ou encore avec des marionnettistes du festival de Marionnettes de Charleville-Mezières, pour n’en citer que quelques-uns.

Site officiel :
http://www.kathakali.eu
Elle a étudié la danse classique indienne Odissi auprès de Flora Devi et de son Maitre Shankar Behera en Inde.
Son amour pour la danse l'a également conduite à travailler auprès d'autres professeurs afin de gouter aux différentes saveurs de la danse indienne classique folklorique et Bollywood.

Elle a également travaillé le Conte et le mime avec Flora Devi.

Expérience artistique

Depuis 1997, elle s'est produite dans différents spectacles en solo, en duo avec Magali Lo pinto, Sandrine Da costa , aussi en groupe et a dansé avec Flora Devi dans le spectacle contemporain "Utopia" en première partie de David Guetta le 21 juin 2004 à Nice.

Elle a tourné pendant 3 ans dans le spectacle de Théâtre, Musique et Danse de l'Inde : Indiana, comme danseuse et comédienne, dans les écoles, centres aérés, comités d'entreprise de la région PACA.

Elle a créee la Compagnie Indian Dance Navrasa, une compagnie de danse Bollywood de 7 danseuses  afin de faire découvrir l'originalité de ses compositions chorégraphiques.

Elle se produit dans les écoles, collèges, lycées, maisons de retraite en tant que danseuse et conteuse.

Expérience pédagogique

Installée à Grasse depuis 2000, elle y enseigne la danse indienne aux adolescents, adultes, et enfants .
Elle anime également des ateliers " Découverte de l'Inde par l'intermédiaire des contes, du mime théatral,de la danse et de la gestuelle indienne" dans les écoles primaires, dans les collèges...

Expérience avec l'Inde

Ayant séjourné et voyagé à plusieurs reprises en Inde, elle organise au sein de l'association Navrasa à Grasse de multiples activités autour de l'Inde : Stage de cuisine , cours d'hindi, découverte du cinéma indien, projection photos, soirées indiennes.

Site officiel :
http://navrasa.monsite-orange.fr

Rama VaidyanathanRama Vaidyanathan est une des danseuses classiques les plus talentueuses et les plus célèbres en Inde. Elle a été formée par le danseur traditionnel Yamini Krishnamurty et par l’éminent gourou Saroja Vaidyanathan. eux qui l’ont vu danser ont été frappés par son approche unique et novatrice de la danse. Rama sait allier traditions et principes fondamentaux du bharatanatyam à son propre style moderne, engagé et spirituel. En effet, en 20 ans de carrière, elle a insufflé une très grande dimension spirituelle à ses chorégraphies, et son interprétation, empreinte de dévotion, ne laisse jamais indifférents les spectateurs. Pour Rama Vaidyanathan, danser est plus qu’un métier. C’est à la fois une recherche intérieure, un moyen de trouver une certaine vérité, mais aussi de soulever de vraies questions, celles qui préoccupent l’humanité. Rama, à travers le bharatanatyam, est artiste, citoyenne et militante pour une paix mondiale.

"Le grand peintre Maharaja Ravi Varma a dû avoir en tête quelqu’un ressemblant à Rama Vaidyanathan quand il a peint le portrait de Shakuntala. Je n’exagère pas… Elle est une artiste créative, sans cesse explorant de nouvelles vues dans la chorégraphie."
The Statesman, Shri P.V. Subramaniam (Subudu)

"Rama doit être classée parmi les cinq talents les plus notables de la fin du siècle. Son intensité foudroie littéralement le spectateur."

The Hindustan Times, Shanta Serbjeet Singh

{youtube}j1GDzQMav6o{/youtube}

Site officiel de Rama Vaidyanathan
www.ramavaidyanathan.com

Contacter Rama Vaidyanathan
[email protected]